Leeds a battu ce samedi l’ogre Manchester City, leader de Premier League et certainement futur champion d’Angleterre. Sur la pelouse des Citizens, les joueurs de Marcelo Bielsa ont créé la surprise lors de la 31e journée. Alors qu'ils ont ouvert la marque grâce à Dallas (42e), Leeds a joué toute la deuxième mi-temps à 10 contre 11. Si Torres a égalisé à un quart d’heure de la fin de la rencontre, Dallas a offert la victoire aux siens dans le temps additionnel (90e+1).

Leeds a du cœur

29% de possession, deux tirs contre 29 (et donc deux buts), les joueurs de Leeds avaient du cœur en ce samedi après-midi.

Comme toutes les équipes de Marcelo Bielsa pourrait-on dire. L’Argentin aime le jeu et tire le meilleur de ses éléments. Pas du tout favori avant la rencontre, encore moins quand ils se sont retrouvés à 10 contre 11 et à 1-1, les Peacocks ont tenu bon et ont remporté une partie inespérée mais dans le football, ce n’est pas si rare. On a revu une domination comme ce mercredi en Ligue des champions où City se retrouvait dans la peau du Bayern, un paquet d’occasions mais pas les buts qui vont avec. De l’autre côté, une efficacité létale et une victoire incroyable.

Bielsa a toujours été encensé par Guardiola

Une victoire de prestige aussi pour Bielsa.

En effet, l’ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille a battu pour la première fois de sa carrière une équipe de Pep guardiola. Et connaissant le technicien espagnol, on ne peut pas dire qu’il s’en satisfasse mais perdre contre Bielsa ne sera pas mal vécu par l’ex homme fort du FC Barcelone. D’une part parce que Manchester United a 14 points d’avance sur son dauphin Manchester United (avec deux matches de plus) et d’autre part car Guardiola est fan de Bielsa.

Avant la rencontre, en conférence de presse, le coach des SkyBlues avait vanté les mérites de celui qui avait entraîné et amélioré le Chili. ''Bielsa ? Les gens disent qu'il n'a pas gagné de titres. Donnez-lui Manchester City, il va en gagner. Il rend toujours ses joueurs meilleurs et c'est la preuve qu'un entraîneur est bon''.

En Amérique du Sud mais pas seulement, Bielsa a une réputation d’un homme exceptionnel, obsédé par le travail et le jeu, un peu comme Guardiola en fait. Pour lui, le résultat n’est pas le plus important, le jeu, le jeu, le jeu avant tout et une aventure humaine où il passe pour rendre les joueurs mais surtout les hommes meilleurs. A part quelques exceptions ou quelques personnes qui ne jugent le sport que par les résultats, Bielsa ne sera jamais un des meilleurs, pour le reste, c’est ce qui se fait de mieux. Guardiola l'a souvent dit et aujourd'hui, il en est témoin. Avec cette victoire, Leeds est 10e de Premier League.

Suivez la page OM
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!