Le projet de Super League prend-t-il déjà du plomb dans l'aile ? Si dimanche la bombe lancée à eu l'effet escompté en ce mardi 20 avril l'ambiance n'est plus la même et les premières tensions apparaissent. D'un côté, le président du Real Madrid et porteur du projet Florentino Pérez fait la tournée des médias et se place en tant que sauveur tant attendu du football mondial. De l'autre côté, l'UEFA et la FIFA ne comptent pas se laisser abattre aussi facilement et ont des atouts entre les mains pour mettre la pression sur les joueurs et les clubs. Les menaces sont tellement fortes que "deux clubs anglais" commencent déjà à regretter leur choix.

Les clubs anglais trembleraient-ils déjà ?

Dans ce club des 12 qui veulent rafler la mise, on y retrouve plusieurs clubs anglais. Arsenal qui est aujourd'hui en milieu de tableau de son championnat, Tottenham qui vient de se séparer de José Mourinho, Manchester United dont les joueurs sont furieux de la décision de leurs dirigeants, Manchester City qui avait attaqué l'UEFA suite aux sanctions liées au fair-play financier Liverpool avec Jürgen Klopp qui pourrait démissionner et Chelsea qui est en demi-finale de Ligue des champions.

Ce matin, le président de la FIFA Gianni Infantino a mis un gros coup de pression sur les clubs annonçant que les frondeurs allaient être sanctionnés.

Il semblerait bien que les menaces du président de la FIFA portent leurs fruits.

Selon le journaliste Oliver Holt, il y aurait donc des tensions et certains clubs se demandent s'ils ont bien fait de dire "Oui". Sur son compte Twitter il a ainsi déclaré qu'il y aurait des premières fissures au sein de l’alliance des 12 clubs membres de la Super League. Il se dit que deux clubs anglais sont sur le point de perdre leur sang-froid.

Manchester City et Chelsea visés ?

À l'heure actuelle, aucun nom n'a été dévoilé dans la presse. Néanmoins, il se pourrait bien que les clubs qualifiés en demi-finale de Ligue des champions soient concernés. Hier, on vous parlait des scénarios envisagés par l'UEFA pour les clubs qualifiés dans le dernier carré de la plus prestigieuse des compétitions. Hormis le PSG, les autres clubs sont membres des douze et pourraient tout simplement se faire expulser de la compétition.

Une situation, qui si elle venait à se confirmer, (une réponse de l'UEFA est attendue vendredi) pourrait mettre du plomb dans l'aile à un projet qui ne va déjà pas fort.

Que ce soit les joueurs, les entraîneurs et les fans de Football, les valeurs du sport semblent être bafouées et il serait temps de remettre le ballon au centre des préoccupations. La guerre entre les pros et les contres Super League ne fait que commencer et de nouveaux rebondissements sont à prévoir.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!