C'est hélas ce qui arrive parfois quand on est une star. Dit autrement, ce sont les risques du métier. L'animatrice du Mad Mag, Ayem Nour, vient de faire les frais de sa popularité. La jeune femme de 28 ans a eu l'amère surprise de constater, en rentrant à son domicile dans la nuit de mercredi à jeudi, qu'elle avait été cambriolée. Les voleurs se seraient emparés de bijoux ou autres sacs de luxe dans l'appartement de la Lyonnaise.

Un butin de 1,5 million euros ?

Selon une information relayée par le site Le Point, le préjudice du Cambriolage s'élèverait à environ 1,5 million d'euros. Un montant forcément colossal qui peut choquer, mais qui témoigne aussi de l'ingéniosité dont a ou ont pu faire preuve le ou les cambrioleurs, qui ont eu le temps de faire le tour de l'appartement du 16e arrondissement de Paris, dans lequel l'ex-participante de Secret Story [VIDEO] vit.

Les brigands se sont aidés d'une échelle pour escalader la façade du bâtiment, avant de forcer l'une des fenêtres de l'appartement, pour s'y insérer. Ils ont ainsi pu dérober des bijoux ainsi que plusieurs pièces de maroquinerie de luxe, avant de s'extirper sans attirer l'attention d'éventuels voisins.

En rentrant chez elle, ce jeudi 14 novembre 2017 sous le coup de 1 heure du matin, la starlette n'a pu que constater les dégâts. Les policiers de la brigade de répression du banditisme (la BRB) de Paris se sont vus confier l'enquête.

Ayem n'avait toujours pas réagi sur les réseaux sociaux en début d'après-midi ce jeudi, elle qui compte 1,23 million de followers sur Twitter.

Pas la première personnalité à être victime d'un cambriolage

Alors qu'elle n'est plus en couple avec l'homme d'affaires milliardaire Vincent Miclet depuis près d'un an, avec qui elle a un enfant, Ayem Nour vit une nouvelle déconvenue, alors que les audiences du Mad Mag ne sont pas flamboyantes.

L'animatrice de la chaîne NRJ12 n'est pas la première people à avoir été cambriolée. On a tous en mémoire la spectaculaire agression subie par Kim Kardashian en octobre 2016, à Paris 8. Le préjudice s'était élevé à plus de 10 millions. En août 2016, c'est le couple Carla Bruni/Nicolas Sarkozy qui en avait été victime, dans leur villa du Cap Nègre. Heureusement, les gardes du corps de l'ex-couple présidentiel avaient fait fuir les deux voyous. Et il y a quelques mois, c'est l'animatrice et productrice Daniel Lumbroso qui avait été dévalisée. Les coupe-jarrets étaient repartis avec plus de 20 000 euros de bijoux et de matériel informatique.

Dur dur d'être une star...