Comme chaque fin d'année, Love Magazine publie chaque jour une vidéo mettant en scène une mannequin parmi les plus belles pour son calendrier de l'Avent. C'est donc en incarnant une boxeuse que la célèbre top-modèle Gigi Hadid a été aperçue poings levés et aisselles non-épilées.

Un tabou qui a la vie dure

Si le mouvement a déjà tenté de s'imposer sur notre tapis rouge il y a quelques années avec l'actrice Julia Roberts à l'avant-première de Coup de Foudre à Notting Hill en 1999, il avait déjà fait parler de lui et engendré de vives réactions dans les médias.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Télé-réalité

Souvent jugés "sales" et "dégoûtants", nombreuses sont les femmes à préférer s'épiler, et d'ailleurs, certains hommes s'y mettent aussi depuis quelques années. Faut-il pour autant associer poils et manque d'hygiène ?

Et bien non, selon les dermatologues, la présence de poils ne ferait pas transpirer davantage.

Il semblerait que le problème vienne surtout de la vision de la pilosité féminine dans la société, qui impose depuis toujours une image de la femme lisse et soignée, bien que cela dépende aussi de la culture et de la notion de féminité de chacun. Aujourd'hui, une femme qui ne s'épile pas est perçue comme une personne "négligée" et "non-féminine". Et c'est pour lutter contre ces préjugés et contre ce diktat réservé aux femmes que de plus en plus de stars ont choisi de "rester naturelles".

"Elle ressemble un peu à Julia Roberts sous cet angle... Mais d'abord je dois vérifier ses aisselles..."

Des femmes qui s'assument

Souvent associées à la culture hippie et symbolisant une forme de liberté du corps, les raisons sont parfois toutes autres : manque de temps, d'envie, refus de souffrir ou pour tout simplement accepter sa nature car après tout, les femmes ont des poils comme les hommes, et eux ne s'épilent pas.

C'est en tout cas le choix qu'a fait Paris Jackson, la fille de Mickael Jackson, ainsi que plusieurs célébrités influentes :

"Poils longs... On s'en fiche!!!!! #ArtDeLaLiberté #CoeurRebel #RévolutionDel'Amour"

"Les habitudes des jeunes Anglaises sont en train de changer - et elles laissent tomber les rasoirs pour aisselles poilues comme Miley Cyrus..."

Tout autant de femmes qui osent sauter le pas et souhaitent prouver que même en acceptant sa pilosité, on peut être sexy ! Mais entre admiration et dégoût, les avis sur les réseaux sociaux restent mitigés.

"Les filles doivent se raser ces aisselles"

"Vous vous souvenez des aisselles de Julia Roberts ? Rien de plus terrifiant pour l'insécurité masculine que la normalité de la pilosité féminine..."

Et vous, qu'en pensez-vous ? Pour ou contre ?

A LIRE : Réflexions sur le féminisme actuel.