Depuis le 15 janvier 2018, c'est le scandale qui agite la toile ! Le blogueur expert en télé-réalité Jeremstar et son entourage sont mêlés depuis plus d'un mois à une affaire de détournements de mineurs, de viols. Accusé d'entraîner de jeunes fans, grâce à sa notoriété, dans les soirées de Pascal Cardonna, Jeremstar a vu sa carrière se briser en une fraction de seconde : plus d'articles sur son blog, plus de chroniques dans Les Terriens du Dimanche, plus d'apparitions sur les réseaux sociaux, Jeremstar se mure dans le silence [VIDEO]. Exceptés les deux communiqués qu'il a publié pour exprimer sa peine, dont le dernier rejetait toutes les responsabilités sur son ancien ami Pascal, alias Babybel.

L'action du procureur continue

Suite à ses graves accusations, Pascal Cardonna est sorti du silence dans une interview [VIDEO]accordée à Quotidien de Yann Barthès. Traumatisé par le cauchemar qu'il est en train de vivre (sa carrière et sa réputation sont dangereusement entachées par l'affaire), il avouera au journaliste avoir voulu "se suicider trois fois" et "nie tout en bloc". Depuis cette entrevue, un jeune homme qui avait pourtant déposé plainte contre Babybel pour "agressions sexuelles" et "viol sur mineur", s'est récemment rétracté. Annoir Sinnaour avoue avoir menti et s'être fait manipuler par Jean-Claude Elfassi [VIDEO], un paparazzi controversé. En parallèle, Jason, une autre victime qui accuse le journaliste de France Bleue des mêmes sévices, a été auditionné par la gendarmerie.

Malgré les retraits de deux plaintes, l'action du procureur en charge du dossier n'est pas interrompue.

Quatre hommes menaçants

Après avoir porté plainte pour diffamation, Pascal Cardonna vient de déposer une nouvelle plainte auprès du procureur de Nîmes pour "tentative de meurtre". Le 20 janvier dernier, celui que Jeremstar surnomme Babybel affirme que quatre hommes se sont introduits dans sa propriété. Me Christophe Dubourd, son avocat, déclare que "deux résidents ont dû intervenir pour chasser les quatre intrus." L'ancien ami de Jeremstar affirmera également avoir reconnu parmi eux un des jeunes hommes qui avaient porté plainte contre lui. Le journaliste qui a sûrement eu peur pour sa vie, s'est senti menacé dans sa propre maison. Aujourd'hui, il souhaite se protéger et éviter que sa vie ne soit rythmée par les intimidations.

En attendant, les fans attendent toujours avec impatience le retour de Jeremstar à la télévision [VIDEO], mais surtout sur Snapchat où sa communauté dépasse le million d'abonnés.