L'affaire n'en est malheureusement qu'à ses débuts. L'héritage de Johnny Hallyday qui divise depuis plusieurs semaines, avec [VIDEO]laeticia d'une part, Laura et David de l'autre, ne sera pas réglée de sitôt. Le chanteur avait en effet décidé, dans son testament, de léguer l'intégralité de ses biens à Laeticia et leurs enfants adoptifs Jade et Joy. Un choix incompréhensible pour Laura et son frère, celle-ci ayant notamment dévoilé une lettre posthume pleine d'interrogations à l'intention de son père. [VIDEO]Un procès devra déterminer si le chanteur était soumis à la législation française ou à la loi californienne. En France déshériter entièrement ses enfants est prohibé.

Mais intéressons nous plutôt aux choix qui ont conduit le rockeur à rédiger un tel testament. En effet Gilles Lhôte, biographe du chanteur, a tenté d'expliquer les motivations de Johnny Hallyday.

Johnny a tout décidé par lui même

A travers ses paroles, Gilles Lhôte apporte son soutien à Laeticia. Le biographe de Johnny l'a suivi durant près de 8 ans et a pu recueillir les plus intimes anecdotes du chanteur. Pour lui, Johnny a fait son choix en pleine conscience et indépendamment de toute autre personne. Ainsi, il n'aurait pas été manipulé par le clan Baudou comme certains le prétendent. Gilles Lhôte prendra la parole au tribunal afin de faire pencher la balance en faveur de Laeticia comme il l'espère et ce afin de respecter les volontés de celui qu'il a longtemps suivi.

Johnny voulait protéger sa "famille actuelle"

Gilles Lhôte a eu l'occasion d'assister en mars 2017 à une discussion entre Johnny et Christian Audigier qui se battait alors contre une forme de leucémie qui aura finalement raison de lui dans les mois suivants. Au cours de celle-ci, le rockeur aurait affirmé vouloir mettre "Laeticia et les deux petites à l'abri". Et ce dans l'objectif qu'elles puissent vivre paisiblement, sans soucis. Il aurait également abordé la question de ses premiers enfants, Laura et David, qui se seraient déjà vus offert beaucoup, notamment lorsqu'ils avaient besoin d'argent. Johnny aurait continué en affirmant que Laura et son demi-frère auront une vie réussie et donc aucunement besoin de son aide. Il rajoute que cela n'enlève en rien l'amour qu'il leur porte. Le choix du testament s'est donc fait, selon Gilles, selon l'entier désir de son auteur. Les contestations n'auraient donc pas lieu d'être. Affaire à suivre.