Tard dans la nuit du jeudi, le groupe Canal + annonce la suspension de toutes les chaînes du groupe TF1 [VIDEO]. Il s’agit des chaînes comme TMC, La Une, TF1 séries Films et LCI. Une information qui surprend plus d’un quand on connait toute l’influence de la société ciblée.

Déjà, en février Maxime Saada, PDG de Canal +, dans les colonnes du JJD notifiait leur impassibilité en ces termes : «Nous n’avons aucunement l’intention de céder au chantage ». Cette suspension qui met des millions de téléspectateurs dans l’inaccessibilité desdites chaînes (TMC, La Une, TF1 séries Films et LCI) confirme purement sa mise en garde. Une nouvelle que les concurrents des chaînes TFI accueilleront à cœur joie.

Désormais, les programmes que diffusent les chaînes TF1 se résument en une phrase : « Le Groupe TF1 veut désormais faire payer ses chaînes gratuites (...) alors même que ces chaînes sont diffusées gratuitement sur la TNT et sur internet  ».

Dans un communiqué qu’il a fait paraître le vendredi matin, le groupe TF1 a répliqué qu’il est très choqué par cette résolution intransigeante du groupe Canal + tout en présentant des excuses aux abonnés qui aiment bien suivre leur chaîne.

Tout est parti d’une histoire de versement d'une vingtaine de millions d'euros

Il y a quelques mois que les relations entre TF1 et les fournisseurs d’accès à la télévision se sont dégénérées. La première chaîne a demandé, en effet, à chacun des diffuseurs de verser environs vingt millions d’euros pour la diffusion de ses cinq chaînes.

À part SFR et Bouygues qui ont pu trouver un arrangement, les autres (Free, Orange, et Canal +) ont catégoriquement opposé un refus à payer pour des programmes accessibles sur TNT et sur Internet gratuitement. Les effets de ce Conflit juridique et économique ont donc commencé par être visibles depuis début février avec l’impossibilité pour les abonnés d’Orange de suivre les replays de TF1 sur leur Livebox.

Et, pendant qu’on a n’a pas fini avec cette crise, les choses se corsent en plus avec le groupe Canal + avec qui le contrat de distribution était fini le mercredi 28 février. Après avoir traduit devant le tribunal de commerce de Paris, le groupe Canal + s’est résolu d’interrompre TF1, qui s’avère être aussi l’un de ses concurrents.

Cette résolution fera sans doute diminuer considérablement les audiences de TF1. Cependant, si Free emboîte le pas à Canal +, elle est susceptible d’irriter sérieusement les abonnés vu que la coupe du monde (Russie [VIDEO] 2018) est imminente.