3

Thomas Thouroude aura tenu moins de deux ans sur le service public. Après avoir donné une interview foncièrement critique à L'Équipe le week-end dernier, déplorant le manque de sa hiérarchie sur ses idées de réforme de "Tout le sport", programme qu'il présentait, l'animateur a quitté France Télévisions [VIDEO] ce vendredi 9 mars. Selon les informations dévoilées par nos confrères du Parisien, la réunion organisée cette semaine dans les locaux de l'esplanade Henri de France s'est avérée infructueuse, les deux parties n'étant pas parvenu à s'entendre. Le directeur des sports du groupe, Laurent-Éric Le Lay, a qualifié "d'ingrat" le comportement du journaliste sportif.

Thouroude : retour aux sources ?

Celui qui a grandi à Caen était arrivé à France Télévisions en septembre 2016, après une longue période de seize années du côté du groupe Canal, où il avait présentait avec brio L'Équipe du dimanche de 2010 à 2014, avant de s'écrouler avec le Ce Soir Show, en décembre 2015. Sur France 2 [VIDEO], il fut à la tête d'un talk-show quotidien inédit, AcTualiTy, qui n'aura pas dépassé les six mois de durée de vie, de septembre 2016 à mars 2017.

La chaîne France 2 lui offre la co-animation de rendez-vous majeurs, comme la 32ème cérémonie des Victoires de la musique en 2017, où la Fête de la musique à Toulouse, quelques mois plus tard. Des événements ratés, aux faibles audiences.

C'est en septembre 2017 que le journaliste est arrivé sur France 3, assurant la relève du tout frais retraité Henri Sannier à la présentation du programme court sportif "Tout le sport".

Thomas Thouroude y était à l'aise, et les audiences du programme étaient remontées depuis sa prise de fonction, atteignant même la barre symbolique des 2 millions de téléspectateurs durant les Jeux olympiques de PyeongChang.

Mais une interview polémique accordée au journal L'Équipe aura eu raison de son histoire avec France Télé. "J'avais pour ambition de proposer un programme plus écrit, en changeant la manière de raconter le sport [...]. Une émission comme 'Tout le sport' n'est pas assez considérée". Tels sont les regrets de Thomas Thouroude.

Clamant dans cette même interview son attachement au groupe Canal, sa maison historique, l'animateur pourrait peut-être bien y rebondir. Il y a quelques jours dans Touche pas à mon poste ! sur C8 (groupe Canal), Cyril Hanouna saluait le talent du journaliste, et souhaite son retour dans le groupe.

En attendant, Thomas Thouroude officie sur Europe 1 dans Y'a pas péno, un rendez-vous sportif quotidien, entouré de ses deux acolytes Didier Roustan et Julien Cazarre.