Guère habitué aux paillettes, le groupe Madame Monsieur a été propulsé dans la lumière au printemps, grâce à sa victoire en demi-finale de l'Eurovision, sur France 2 [VIDEO]. Avec leur titre humaniste 'Mercy', dédié à "ces enfants que la mer a pris", l'Amiénois Jean-Karl Lucas et la Niçoise Émilie Satt ont conquis le public français. Mais pas que... !

Les bookmakers sont aussi tombés sous le charme. À quelques jours de la grand-messe européenne du 12 mai, le duo est remonté dans le top 5 des prévisions, cette semaine (ils végétaient encore à la quatorzième place, il y a un mois).

Mercy retrouvée, l'aubaine pour Madame Monsieur

Jusqu'à la clôture des votes, tout peut encore évoluer.

"La cote établie par les parieurs ne veut pas forcément dire grand-chose, c’est vrai, mais la presse s’appuie sur ça pour tenter de définir les favoris à suivre. Être dans le Top 10 est donc très important", a indiqué Edoardo Grassi, chef de la délégation tricolore à 20 Minutes. Mais cette année, un autre paramètre entre en jeu pour Madame Monsieur : l'actualité !

La semaine dernière, France Inter a annoncé que son chef du service reportages, Éric Valmir, et le journaliste sicilien, Alessandro Puglia, ont retrouvé la fameuse petite Mercy, laquelle a inspiré les représentants tricolores à l'Eurovision. La réaction des intéressés ne s'est pas fait attendre. "C'est la plus belle nouvelle qui soit !", se sont-ils exclamés sur leur page Facebook.

Madame Monsieur s'est fait un nom en Europe

Clairement, il y a de quoi espérer une vague d'émotion à Lisbonne, dans deux semaines.

Top vidéos du jour

Leur chanson, qui porte le prénom de la petite fille miraculée, présente un vrai fond géopolitique, raccord avec les codes de l'Eurovision. "Mais elle n'est pas politique", a précisé Jean-Karl dans un entretien accordé à TV Magazine. C'est ce qui a plu au public français qui a porté le duo aux nues, en mars dernier, avant qu'une vague de grincheux n'exprime sa désapprobation. [VIDEO] Mais Madame Monsieur, ça plaît aussi en-dehors de nos frontières, où ils ont opéré une vaste promo. Un coup de maître, en matière de communication.

Applaudis à Londres et, plus récemment, à Madrid, ils ont réuni 10 000 personnes en Israël. À titre de comparaison, c'est un peu comme s'ils avaient rempli l'Accor-Hôtel Arena (Bercy) ! C'est dire leur performance... "Je pense que nous avons un projet extrêmement fort cette année (...). L'objectif, c'est la victoire", a annoncé Edoardo Grassi. La voie royale vers le Graal est toute tracée pour Madame Monsieur.