Guère habitué aux paillettes, le groupe Madame Monsieur a été propulsé dans la lumière au printemps, grâce à sa victoire en demi-finale de l'Eurovision, sur France 2. Avec leur titre humaniste 'Mercy', dédié à "ces enfants que la mer a pris", l'Amiénois Jean-Karl Lucas et la Niçoise Émilie Satt ont conquis le public français. Mais pas que... !

Les bookmakers sont aussi tombés sous le charme. À quelques jours de la grand-messe européenne du 12 mai, le duo est remonté dans le top 5 des prévisions, cette semaine (ils végétaient encore à la quatorzième place, il y a un mois).

Mercy retrouvée, l'aubaine pour Madame Monsieur

Jusqu'à la clôture des votes, tout peut encore évoluer.

"La cote établie par les parieurs ne veut pas forcément dire grand-chose, c’est vrai, mais la presse s’appuie sur ça pour tenter de définir les favoris à suivre. Être dans le Top 10 est donc très important", a indiqué Edoardo Grassi, chef de la délégation tricolore à 20 Minutes. Mais cette année, un autre paramètre entre en jeu pour Madame Monsieur : l'actualité !

La semaine dernière, France Inter a annoncé que son chef du service reportages, Éric Valmir, et le journaliste sicilien, Alessandro Puglia, ont retrouvé la fameuse petite Mercy, laquelle a inspiré les représentants tricolores à l'Eurovision. La réaction des intéressés ne s'est pas fait attendre. "C'est la plus belle nouvelle qui soit !", se sont-ils exclamés sur leur page Facebook.

Madame Monsieur s'est fait un nom en Europe

Clairement, il y a de quoi espérer une vague d'émotion à Lisbonne, dans deux semaines. Leur chanson, qui porte le prénom de la petite fille miraculée, présente un vrai fond géopolitique, raccord avec les codes de l'Eurovision. "Mais elle n'est pas politique", a précisé Jean-Karl dans un entretien accordé à TV Magazine. C'est ce qui a plu au public français qui a porté le duo aux nues, en mars dernier, avant qu'une vague de grincheux n'exprime sa désapprobation. Mais Madame Monsieur, ça plaît aussi en-dehors de nos frontières, où ils ont opéré une vaste promo. Un coup de maître, en matière de communication.

Applaudis à Londres et, plus récemment, à Madrid, ils ont réuni 10 000 personnes en Israël. À titre de comparaison, c'est un peu comme s'ils avaient rempli l'Accor-Hôtel Arena (Bercy) ! C'est dire leur performance... "Je pense que nous avons un projet extrêmement fort cette année (...). L'objectif, c'est la victoire", a annoncé Edoardo Grassi. La voie royale vers le Graal est toute tracée pour Madame Monsieur.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite