Après la mort de leur père Johnny Hallyday [VIDEO], David et Laura ont eu la mauvaise surprise d'apprendre que ce dernier les avait déshérité. En effet, résident américain depuis une dizaine d'années, le Taulier avait fait le choix de rédiger son testament sous la loi californienne, une loi qui autorise un parent à déshériter ses enfants biologiques, contrairement à la loi française. De ce fait, Johnny a légué tout son patrimoine à sa femme et ses deux dernières filles. Une décision ubuesque pour David et Laura qui soupçonnent Laeticia d'avoir manipulé leur père durant toutes ces années pour récupérer "le magot".

Johnny, patrimoine français ou résident américain ?

Le chanteur est, au fil de sa carrière, devenu un symbole fort de la chanson française.

Toutefois, passionné de rock'n'roll et de blues, Johnny Hallyday n'a pas jamais caché son engouement pour les Etats-Unis. D'ailleurs, l'idole des jeunes était devenu résident américain depuis une dizaine d'années et a fait scolariser ses deux filles, Jade et Joy, à Los Angeles.

Dans la bataille judiciaire qui oppose Laeticia à David Hallyday et Laura Smet [VIDEO], les avocats des deux parties adverses ont pour objectif de prouver son appartenance à la France ou aux Etats-Unis. Ce "détail" définira si Johnny avait le droit ou non de déshériter ses propres enfants.