Vendredi 11 mai, une annonce choc a été diffusée sur le compte Twitter de TF1 : la 19e saison de Koh Lanta a été subitement annulée à cause d'une tentative de viol [VIDEO]. Dans la nuit, entre le 4e et 5e jour de tournage, une candidate a alerté la production accusant un autre aventurier de l'avoir agressée sexuellement pendant qu'ils dormaient sur le camp. Afin de tirer cette affaire au clair, l'équipe de production suspend momentanément le tournage. Finalement, la saison sera subitement annulée. Alors pourquoi, ALP, la société de production a décidé de tout annuler au lieu de faire une pause de quelques jours ? Blasting News répond à cette question.

Que s'est il passé cette nuit-là ?

Dans cette nouvelle saison, les participants débutaient leur aventure tant attendue dans les îles Fidji depuis quelques jours à peine. Mais, ce qu'il s'est passé la quatrième nuit va chambouler le programme ! Une jeune aventurière de 21 ans dormait seule et hors-caméra. L'équipe technique quitte le camp lorsque les aventuriers s'endorment, en prenant soin de laisser un membre de la production à une cinquantaine de mètres en cas de problème. La victime présumée aurait subi des attouchements sexuelles de la part d'un autre candidat dans la nuit. Choquée, elle se saisit du talkie-walkie laissé sur place par sécurité et prévient la production. La production intervient et les deux protagonistes sont exfiltrés du jeu et placés dans deux hôtels distincts.

Pourquoi la production a décidé d'annule Koh-Lanta 2018 ?

Prévenue de cet incident déplorable, la productrice de l'émission Alexia Larouche-Joubert prend un avion en catastrophe depuis Paris pour se rendre sur place. Dans un premier lieu, la prod décide de faire une pause pour tenter de comprendre ce qu'il s'est réellement passé, mais en moins de 24 heures le couperet tombe. La production décide de mettre un terme définitif au programme et en informe la direction de TF1.

Certains participants ont vraiment été choqués de ces accusations et une aide psychologique a été mise en place. L'ambiance sur le tournage n'était plus du tout sereine et il paraissait impossible de reprendre le jeu après un tel événement. Les candidats ont alors été rapatriés des îles Fidji vers la France en petits groupes, afin de ne pas alerter les médias.

Que va-t-il se passer maintenant ?

Si aucun témoin direct n'était présent au moment des faits, la police française va convoquer tous les candidats de Koh-Lanta 2018 pour recueillir des informations sur l'agresseur présumé. Le jeu a également été annulé pour que les participants puissent être entendus le plus rapidement possible, afin que leurs témoignages et souvenirs soient frais et précis. Il est fort probable que la justice demande à visionner les images tournées quelques heures avant la présumée agression pour juger du comportement de la victime et de son agresseur qui, jusqu'ici, conteste formellement les accusations.

Si pour l'heure aucune plainte n'a été déposée. Toutefois, nous savons que les deux concurrents ont fait appel à un avocat. Affaire à suivre...