C'est dans un bref communiqué que la production de l'émission annonce avec le soutien du groupe télévisuel TF1 que l'enregistrement de la 19 saisons de Koh-Lanta est stoppée, car le jeu familial a été victime « d'un événement extérieur au jeu ». Très peux d'informations sont données. Une bagarre entre un groupe de candidat puis un viol sont d'abord évoqués dans plusieurs médias. Ce n'est qu'après second communiqué de la productrice de l'émission Alexia Laroche-Joubert que la situation s'éclaircit : « Une concurrente a fait état de faits susceptible de révéler une agression sexuelle. Des faits formellement contestés par le concurrent concerné ».

Les informations sont livrées au compte goutte, les faits sont expliqués mais les noms des participants concernés restent encore aujourd'hui inconnus.

Les faits détaillés

L'incident s'est déroulé dans la nuit de mardi à mercredi. Une candidate ; encore inconnue aujourd'hui, appelle à l'aide du talkie-walkie la production afin de dénoncer une possible agression sexuelle [VIDEO]. Le psychologue qui accompagne les aventuriers en cas de besoin la prend en charge rapidement. Les deux aventuriers concernés sont déposés chacun sur une île différente afin de clarifier la situation. Les accompagnateurs et accompagnatrices sont eux aussi déstabilises par la situation. Le candidat masculin ni les faits qui lui sont reprochés.

Au vu de la situation, la productrice Alexia Laroche-Joubert stoppe l'émission.

Chacun des candidats sera bientôt rapatrié en France. Il n'y a depuis aucune nouvelle, ni communiqué de la part de l'émission qui reste très discrète à ce sujet.

Second problème de taille pour Koh-Lanta.

L'émission phare de TF1 subit pour la seconde fois un coup dur. En 2013, elle était déjà entachée par la mort d'un candidat et par le suicide du médecin qui devait surveiller l'émission. Le jeune homme de 25 ans du nom de Gérald Babin est victime dans un premier temps d'une crise cardiaque. Le médecin du camp Thierry Costa parvient à le réanimer, mais le candidat subit une deuxième crise cardiaque dans l'hélicoptère qui l’emmenait à l’hôpital.

Suite à la pression sociale et médiatique, Thierry Costa se suicide et explique dans une lettre que son acte terrible est dû à l'humiliation dont il a fait preuve pendant un certain temps. L'émission navigue maintenant dans un océan de floue, son avenir n'étant pas assurée.