En ce début de semaine, Blasting News évoquait pour vous une rumeur naissante selon laquelle Émilie Fiorelli et M'Baye Niang auraient mis un terme à leur relation amoureuse à peine devenus parents. Ce sont entre autres la disparition des photos dédiées au jeune footballeur du compte Instagram de la jeune marseillaise [VIDEO], une révocation de l'abonnement qu'elle lui accordait sur les réseaux sociaux et son regain de placements de produits, qui ont mis la puce à l'oreille de plusieurs internautes.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Télé-réalité

Compte tenu du départ de son petit-ami en Russie au sein de la sélection sénégalaise pour la Coupe du monde 2018, on se demandait alors s'il s'agissait là de signes d'une séparation survenue au début du mois ou bien du fruit d'une simple querelle conjugale.

Dès lors, il ne manquait plus qu'une réaction des principaux intéressés face aux remarques. C'est désormais chose faite de leur part... non sans avoir vu rouge !

Accusé d'infidélité, M'Baye charge une internaute

En réponse à la publication d'une blogueuse ce mardi 12 juin, il n'aura fallu que peu de temps pour qu'une utilisatrice d'Instagram, @sylviapiling, accuse M'Baye Niang d'avoir trompé Émilie avec des prostituées en compagnie d'autres membres de son équipe.

Se sentant offensé, c'est sur un ton sec que l'attaquant à l'AC Milan (prêté pour une saison au Torino FC depuis la fin de l'été dernier) lui a immédiatement riposté en insinuant que son propos était dénué de tout fondement.

Quelques sites de presse people se sont alors penchés sur la rumeur, notamment Public et NextPlz, afin de traiter de sa montée au créneau. En outre, d'après le média sénégalais Galsen221, celui sur qui l'OM aurait un œil selon le Mercato [VIDEO] s'est ensuite défendu une seconde fois sur Snapchat en reprochant à cette presse de tout simplement vouloir vendre.

Émilie fustige la presse et les détracteurs

Même son de cloche du côté de sa compagne : en effet, la sudiste a témoigné de sa colère en cet après-midi du 13 juin, par le biais d'une poignée d'Instagram Stories dressées à l'encontre des pourvoyeurs de rumeurs douteuses au sujet de son amant et elle, à commencer par les articles ayant abordé l'affaire.

Habituée à toucher de la monnaie en proposant des codes promotionnels sur divers produits qu'elle teste, la gagnante de Secret Story 9 dénonce une propension des journalistes concernés à recourir à n'importe quelles méthodes aguicheuses pour percevoir une rémunération, quitte à se mêler excessivement de sa vie privée évidemment sans en connaître tous les détails.

Regrettant que ces médias aient pour la plupart omis la donnée fondamentale qu'est l'absence de son conjoint, parti concourir pour son équipe au Mondial 2018, Émilie assure que la suppression de leurs photos de romance résultait tout simplement de l'impulsivité causée par une dispute les ayant opposés, comme il en survient au sein de n'importe quel couple.

Enfin, elle conclut en assurant avoir sa propre vie au-delà des réseaux sociaux, rappelant que celle-ci ne se résume pas qu'à ce l'on accepte de partager et laisser paraître sur ces outils virtuels. Si sa mise au point a le mérite d'être sans équivoque, suffira-t-elle pour autant à désamorcer le début de polémique déjà démesuré vis-à-vis de sa situation réelle ?!