Le long métrage "Colette" du réalisateur Wash Westmoreland, sort actuellement en salle. Cette fois, c’est l’actrice britannique Keira Knightley, qui se glisse dans la peau de la romancière française. La notoriété de Colette, a maintenant dépassé le cadre de ses écrits, et c’est son parcours et sa vie qui fascinent les cinéastes. Il faut dire, que Colette, a toujours voulu mener sa vie comme elle l’entendait, dans une période, bien moins sensible au féminisme.

Colette, une femme aux activités multiples

Si l’on revient sur l’ensemble de ses activités, on peut s’apercevoir, que Colette a fait du journalisme et pas en amatrice, car elle écrira même beaucoup, sous toutes les formes, critiques, reportages, enquêtes, nouvelles. Ses écrits paraîtront dans de nombreux journaux très divers.

Elle entame aussi une carrière au music-hall. Ce sera tout d’abord des pantomimes, spectacles très prisés à l’époque.

Cependant, ne craignant pas le scandale et le cherchant peut-être, Colette n’hésite pas à en montrer plus. Elle apparaît nettement déshabillée, lors de représentations qui font rapidement scandale. Pour couronner le tout, elle se permet même à la fin d’un spectacle d’échanger un baiser avec sa maîtresse, la Marquise de Morny.

Visiblement très polyvalente et curieuse de tout, elle fut même la directrice d’un institut de beauté, à Paris, largement financé à l’occasion par son amie Winnaretta Singer, Princesse de Polignac.

A noter au passage, que Colette est l’une des premières personnalités de l’époque à donner son nom à une marque.

On remarque dans ce parcours professionnel, la présence d’hommes et de femmes, qui vont partager la vie de Collette. Celle-ci assumera une bisexualité, pas vraiment très appréciée à l’époque. Cela ne l’empêchera pas de devenir présidente de l'Académie Goncourt entre 1949 et 1954.

Colette, un modèle pour Keira Knightley

Toutes ces facettes bien différentes, rendent évidemment le personnage de Colette fascinant et particulièrement attirant à jouer pour des comédiennes.

C’est pour cela, que de nombreuses actrices ont endossé ce rôle au Cinéma, à la télé et au théâtre. On se souvient notamment de Marie Trintignant, dont ce fut le dernier rôle. L’actrice décédera tragiquement peu de temps avant la fin du tournage, celui-ci se déroulait à Vilnius, en Lituanie, qui restera pour l'occasion de triste mémoire.

Pour Keira Knightley, difficile de refuser ce nouveau rôle en costume, qui visiblement l’attire et dans lequel, elle excelle.

L’actrice explique, que jouer le rôle de Colette est particulièrement d’actualité, car le féminisme reste un combat politique de tous les instants. Or, le personnage, par sa vie de femme et ses choix, peut être donné en exemple.

Colette, semble d’ailleurs tellement complexe, plurielle et quelque part actuelle, que les premières critiques du film semblent regretter une mise en scène trop lisse, trop propre, trop convenable.

De son côté, la prestation de l'actrice Keira Knightley apparaît convaincante.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite