Entre les candidats de télé-réalité naissent parfois de belles amitiés. Mais ce sont surtout les disputes qui font d'eux des célébrités et elles sont nombreuses sur petit écran, chaque année, dans toutes les émissions. Si certains candidats ne se sont jamais rencontrés, ils se connaissent tous plus ou moins, et ont chacun des préjugés et avis les uns sur les autres. On assiste ainsi parfois à la rencontre entre deux candidats qui ont déjà un avis préconçu l'un sur l'autre et qui conduit généralement à une dispute d'entrée.

Publicité
Publicité

Ce ne sera pas le cas de Jessica Thivenin (Les Marseillais en Asie) et Jazz (La Villa) puisqu'elles ont en effet annoncé qu'elles sont désormais copines, bien qu'elles ne pensaient pas forcément du bien l'une de l'autre avant de se rencontrer.

"J'ai mangé avec Jazz, c'est une personne très gentille"

Comment expliquer ce rapprochement entre deux candidates connues depuis des années dans le petit monde télévisuel français ? Elles vivent désormais toutes deux avec leur copain respectif à Dubaï.

Avant qu'elles n'emménagent dans la même ville à l'autre bout du monde, les deux jeunes femmes ne s'étaient jamais adressées la parole. Elles n'ont jamais participé au même programme de télé-réalité et se basaient donc, l'une comme l'autre, sur ce qu'elles voyaient à la télévision. Mais Jazz et Jessica grandissent, vivent heureuses à Dubaï, ville dans laquelle Jazz élève sa petite famille. Loin des caméras de télé-réalité (mais jamais loin des caméras de leur téléphone), la star des Marseillais a mangé avec la femme de Laurent, et le repas s'est très bien passé.

Publicité

"L'être humain a forcément des préjugés"

Sur Snapchat, Jessica s'est confiée sur sa relation avec Jazz. Jessica reconnait que, "comme tout être humain", elle a beaucoup de préjugés sur les gens qu'elle ne connaît pas, que ce soit des célébrités à la télévision ou des gens dans la rue. Elle précise néanmoins que, "contrairement à d'autres personnes", elle ne crache pas son venin sur les réseaux sociaux, elle garde pour elle cette envie basée sur une première impression.

Elle avoue qu'elle pensait ne jamais parler à Jazz et Laurent. Au final, après un restaurant en leur compagnie, elle a passé un bon moment. Elle tempère en précisant qu'ils ne sont pas ses meilleurs amis, qu'elle ne les voit pas souvent, mais que ce moment partagé avec eux était agréable. Elle termine en expliquant qu'avoir des préjugés sur les autres est humain, mais prouve avec cette histoire qu'on peut aller au-delà de ses impressions pour donner une chance aux gens.

Publicité

Lire la suite