Il paraissait évident, que le roi de la pop ferait encore parler de lui, même dix ans après sa mort. Cependant, pour ses fans, ce n’est pas cette facette de sa vie qu’ils voudraient voir mise en avant. Cependant cette fois, ce ne sont pas les exagérations de la chirurgie plastique [VIDEO] qui sont à l'honneur. En effet, un nouveau film-documentaire sur Michael Jackson va sortir, et celui-ci l’accuse clairement de pédophilie. Du coup, le fils de Tito Jackson a lancé une levée de fonds, pour à son tour, faire un documentaire contradictoire.

Il compte bien faire taire les rumeurs et rétablir la vérité sur son oncle.

On se dirige donc vers une bataille de documentaires à propos de ce qui reste la face sombre de Michael Jackson. Le documentaire "Leaving Neverland", vient d’être présenté au Festival de Sundance, aux Etats-Unis, il fera aussi l’objet d’une diffusion sur la chaîne HBO. Ce sont, quatre heures à charge contre le chanteur, car le documentaire ne fait pas dans la demi-mesure. Il est impitoyable sur les agissements du chanteur et l’accable dès les premières minutes.

Il met en vedette, Wade Robson et James Safechuck. Ces 2 personnages racontent comment ils ont été violés alors qu'ils étaient âgés de dix et sept ans à l’époque.

"Leaving Neverland", le documentaire qui fait figure de réquisitoire

Le film en question réalisé par Dan Reed, ne fait pas dans la dentelle et Wade Robson et James Safechuck, racontent les abus sexuels, que Michael Jackson leur aurait fait endurer lorsqu’ils étaient enfants. Le documentaire fait preuve d’un grand souci de précision et il n'évite aucun détail au risque d'être particulièrement choquant.

Le reportage décrit notamment des jeux sexuels autour de la piscine et du jacuzzi entre la star et les enfants. Le film donne donc résolument la parole à ces 2 hommes, qui n'ont pas porté plainte lorsque Michael Jackson était encore en vie. Pire, encore, Wade Robson faisait partie de la défense du King of Pop lors de son procès retentissant en 1993. Il raconte, que cela n'a pas empêché que 4 ans plus tard, Michael Jackson aurait tenté de le sodomiser, lorsqu’il avait 14 ans, dans un hôtel de Los Angeles.

C'est le secrétaire particulier du chanteur, qui a dû intervenir pour que l'affaire ne s'ébruite pas et que les preuves soient détruites. Ce n’est que bien plus tard, en 2013 et 2014, que les deux hommes porteront plainte et officialiseront leurs démarches contre le chanteur. Ces plaintes ont été rejetées par la justice.

La réaction des « gardiens de la mémoire »

A l’issue de la projection, les deux hommes ont reçu une salve d'applaudissements de la part du public présent dans la salle mais certaines voix ont manifesté leur malaise devant tout ce déballage.

Parmi elles donc, le neveu de la Pop Star et cofondateur du groupe 3T. Il compte réhabiliter un peu son oncle et balayer les accusations en rappelant, que la justice n’a pas validé les allégations de Wade Robson et James Safechuck. Taj Jackson a bien l’intention de le rappeler avec son documentaire. Notons que tout ce joli petit monde a le sens du timing, que ce soit du côté des accusateurs et du côté des défenseurs de la Pop Star. On va bientôt souhaiter les dix ans de la mort du roi de la pop, et bien sûr cela va donner l’occasion de commémorations, de compilations, et même d'une éventuelle comédie musicale.

Tout ce qui va se rapporter au chanteur en mal ou en bien, va faire du bruit et par conséquent de l’argent.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite