Dans les pages de Marie Claire, Yann Moix a répondu aux questions du journaliste avec l'honnêteté qui le caractérise. Mais parfois, l'honnêteté se confond avec à la bêtise, et c'est ainsi que naissent des polémiques. Car l'ancien chroniqueur d'On est pas couché a eu des mots suffisamment durs et intolérants pour soulever Twitter. Les internautes ne voient en lui qu'un homme répugnant dont les propos inadmissibles méritent d'être excusés par le principal intéressé. Retour sur une interview à priori anodine mais qui renferme les premiers propos véritablement polémiques de l'année 2019. Après Vincent Cassel, un nouvel homme est dans la tourmente, mais cette fois-ci pour des raisons bien moins défendables.

Publicité

"Le corps d'une femme de 50 ans n'est pas extraordinaire du tout"!

C'est un entretien tout ce qu'il y a de plus normal dans le journal Marie Claire. Les questions sont très vite orientées vers la vision qu'a Yann Moix de la femme. Il revient d'abord sur l'idée selon laquelle il lui faut une "femme neuve" car au bout de quelques mois, l'écrivain et réalisateur ne ressent aucun désir pour la femme qui partage sa vie. "Et dès lors qu'il n'y a plus de relation sexuelle, il n'y a plus d'histoire". En revanche, il intervient en précisant ne pas être obsédé par la jeunesse.

Il poursuivra en disant avoir croisé récemment l'actrice française Fanny Ardant et l'avoir trouvé "extraordinairement belle". On pourrait penser que ses propos s'arrêteraient là mais à la question "ça vaut dire que vous pourriez aimer une femme de 50 ans", l'auteur répond sans mâcher ses mots : "Ah non, il ne faut pas exagérer, ça c'est impossible. Je vous dis la vérité. Je suis incapable d'aimer une femme de 50 ans".

"Impossible d'aimer une femme de 50 ans"!

Le réalisateur de Podium poursuit en disant qu'il pourrait envisager sortir avec une femme de 50 ans, mais uniquement quand il aura 60 ans car, à ce moment là, il trouvera que ces Femmes seront jeunes.

Publicité

Il précise que ces femmes de ne le dégoute pas, mais qu'il ne pense absolument pas à elle, elles sont invisibles pour lui. "Je préfère le corps des jeunes femmes. Point. Je ne vais pas vous mentir. Le corps d'une femme de 25 ans c'est extraordinaire. Le corps d'une femme de 50 ans n'est pas extraordinaire".

Évidemment, cette interview s'est répandue comme une trainée de poudre et certains n'ont pas hésité à répondre à l'auteur : "Un jour peut-être Marie Claire vous donnerez la parole à des jeunes femmes de 25 ans qui diront à quel point elles sont fatiguées d'alimenter les fantasmes des mecs de 50 balais".

Pour le moment, Yann Moix n'a pas commenté cet entretien, mais si la polémique enfle, il reviendra certainement sur ses paroles.