Après son site de vente de parfums et son blog Jessibo.fr dédié à ses voyages avec son chéri Thibault, Jessica Thivenin a étonné les fans en publiant son livre-confession intitulé "C'est tout moi !". Dans cette autobiographie sortie le 15 février dernier, Jessica raconte son passé de femme battue dans la première partie et revient sur son parcours dans le milieu de la télé-réalité dans la seconde. Stress, fatigue, hospitalisation, la jeune femme de 29 ans explique ses débuts dans la télé-réalité et dévoile les coulisses des tournages des Marseillais.

Publicité

Interdiction de se parler en "off"

Dans son livre, Jessica Thivenin explique que les candidats ont pour consigne de ne pas faire attention aux membres de la production (caméramen, ingénieurs du son, journalistes), "de ne jamais parler à d'autres personnes que les autres habitants" et de "ne jamais enlever le micro". Si les téléspectateurs ont le sentiment de voir uniquement une bande de copains en vacances dans une villa de rêve, sachez qu'en réalité, "la maison est remplie de monde", comme le raconte la star des Marseillais.

"C’est fou le nombre de choses qui doivent être faites pour que le programme fonctionne correctement. Ils sont une cinquantaine en tout !", ajoute-t-elle.

Selon les dires de la chérie de Thibault Garcia, les règles sont très strictes durant les tournages : "Le dimanche, c'est notre jour de repos. Les nounous font en sorte qu'il ne se passe rien entre les candidats pendant le "off". On sort au restaurant, au centre commercial, mais on doit oublier les histoires dans la villa, on les recommence le lundi !"

Fatigue, blessures, crises d'angoisse, Jessica raconte

Pour Jessica et ses camarades, les périodes de tournage ne sont pas de tout repos : "Nous sommes filmées toute la journée, donc attentifs et concentrés, et croyez-moi, ça fatigue ! Surtout lorsque l'on est enfermés avec des gens que l'on aime pas." Et cette fatigue peut entraîner certaines blessures ou autres soucis de santé.

Publicité

"Julien se fait un bobo sur chaque tournage et part à l'hôpital. Quant à Paga, il lui ait arrivé d'être déshydraté !"

"Dans mon cas, j'ai déjà été hospitalisée deux fois pour des problèmes médicaux, pas graves, mais qu'il fallait traiter" a-t-elle expliqué. "Il m'est également arrivé de faire une crise d'angoisse ! (...) A cause du rythme du tournage, je ne dormais plus. Je buvais deux cafés le matin et deux canettes de boisson énergisante. Arrivée pour mon interview le soir, mon cœur me faisait mal. La prod a dû stopper le tournage pour m'emmener à l'hôpital. C'était à Marbella pendant Les Marseillais contre le Reste du Monde."