La première émission de télé-réalité est apparue en 2001 sur M6, avec Loft Story. Véritable ovni télévisuel, ce nouveau programme suscita à la fois peur et curiosité. Bien que décriée à l'époque, cette émission fut un succès fulgurant et donna naissance à d'autres émissions de télé-réalité comme la Star Academy, Koh Lanta, l'Ile de la Tentation et bien sûr Secret Story. Dix ans après Loft Story, de nouvelles formes de Télé-réalités sont apparues.

Les candidats n'étaient plus filmés 24h/24 dans un duplex ou un manoir mais, évoluaient dans des lieux paradisiaques avec à la clé, l'aboutissement d'un projet professionnel. Mais au fil des années, le public s'en est lassé comme le montrent les audiences de ces dernières années.

Télé-réalité: des audiences qui baissent

Ce manque d'intérêt des téléspectateurs pour la télé-réalité s'est fait ressentir en 2017. La finale de Secret Story diffusée le 8 décembre sur NT1 n'a fédéré que 468 000 téléspectateurs.

Quant aux quotidiennes, elles n'avaient réuni que 391 000 téléspectateurs. L'année d'avant, 800 000 personnes étaient devant leur poste de télévision pour le sacre de Julien Geloën. Cette baisse d'audiences entraîna alors l'arrêt de l'émission de télé-réalité emblématique du groupe TF1. Cependant, le programme pourrait revenir. Invité du Quart d'heure médias de Pure Médias, Christophe Beaugrand avait sous-entendu que le programme de télé-réalité pourrait revenir plus tard sous un autre format ou sur une autre chaîne.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Télé-réalité Les Marseillais

En 2018, Les Marseillais Australia ne réunit que 700 400 téléspectateurs contre 850 000 l'année précédente. La saison 10 des Anges faisait encore moins bien avec seulement 407 000 fans. Un chiffre bien décevant pour une saison anniversaire. Les débuts des Vacances des Anges 3 furent également difficiles avec seulement 282 000 téléspectateurs. La télé-réalité d'aventure Friends Trip n'a pas été reconduite, faute d'audience certainement.

La finale présentée par Ayem Nour ne fut regardée que par 174 000 curieux.

Cette année, l'émission de télé-réalité les Anges 11 a encore eu un démarrage difficile. Les deux premiers épisodes qui se sont déroulés au Maroc, n'ont rassemblé que 215 000 téléspectateurs. Le prime présenté par Aymeric Bonnery à Miami n'a attiré que 227 000 personnes. Seule Les Marseillais Asian Tour a tiré son épingle du jeu en dépassant la barre des 800 000 téléspectateurs.

Malgré des programmes toujours plus nombreux et variés, il faut se demander pourquoi un tel désintérêt.

La télé-réalité a du mal à se renouveler

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ces baisses d'audiences. D'une part, le public est lassé de voir les mêmes têtes d'un programme à un autre. Par exemple, Anthony Matéo a enchaîné en l'espace de trois ans, six émissions : La Villa des Coeurs Brisés 2, Les Anges 9, Les Marseillais contre le Reste du Monde 2 et 3, Les Marseillais Australia et les Princes et les Princesses de l'amour. Il serait actuellement sur le tournage de La Bataille des Couples avec Emma, sa nouvelle petite amie.

Mais le recordman incontesté du genre reste Raphaël Pépin qui est apparu dans une douzaine de programmes depuis 2012. L'émission 10 Couples Parfaits pourrait approvisionner les programmes en nouveaux candidats mais mise à part Illan, peu d'entre eux ont persévéré dans cette voie.

D'autre part, les modes de consommation du divertissement ont changé. Les jeunes regardent moins la télévision que leurs aînés, préférant leur smartphone.

Selon une étude menée par Médiamétrie en 2016, les 15-34 ans passent 2h14 devant la télévision contre 3h40 chez les plus âgés. Ensuite, les millénials comme on les nomme désormais, privilégient le replay aux programmes diffusés à heure fixe. Ces nouvelles habitudes pourraient expliquer que les Anges 11 fait de meilleurs scores en replay qu'au moment de sa diffusion sur NRJ12. Ils peuvent ainsi regarder leurs émissions préférées à n'importe quelle heure et où ils veulent. Cette baisse d'audience est due aussi aux plateformes numériques, comme Netflix, qui proposent des séries du qualité et fédératrices comme La Casa del papel.

Enfin, la télé-réalité perd en authenticité et en spontanéité. Pour beaucoup de téléspectateurs, la télé-réalité est trop scénarisée et les candidats surjouent beaucoup.

Selon eux, les disputes et les histoires de coeur sont créées pour faire des séquences qui seront susceptibles d'être diffusées à l'antenne. C'est ce que pense également Julien Bert. Dans une interview accordée au site Toutelatélé, il explique que les Anges 11 ne marche pas en raison de candidats "fake" :

"Beaucoup ont compris les codes de la télé-réalité et veulent en faire des tonnes. C'est pour cela que certaines productions sont en baisse d'audience. Je ne comprends pas pourquoi ils n'ont pas pris exemple sur Les Marseillais. Ils doivent laisser leurs candidats en feel good".

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite