Le 1er août dernier, le magazine Closer avait annoncé que Christophe Beaugrand et Ghislain Gerin attendaient un enfant. Le couple avait eu recours à la GPA en Californie. Le petit Valentin a pointé le bout de son nez, le 9 novembre, à 5 heures du matin, selon un post Instagram de son papa. Un bonheur inouï pour ses parents.

Deux ans d’attente, une joie partagée avec les fans

Depuis le mercredi 25 juillet 2018, Christian Beaugrand et son compagnon Ghislain Gerin sont officiellement mariés. L’ancien présentateur de la célèbre téléréalité Secret Story était en couple depuis sept ans avec cet autre journaliste de 30 ans, présentateur de la rubrique consommation de l’émission La Quotidienne sur France 5.

Le 28 août 2019, sur les réseaux sociaux, le journaliste et animateur avait confirmé ce nouveau tournant de sa vie en divulguant le changement de son nom de famille : Beaugrand-Gerin. L’homme porte ainsi, en plus de son nom de naissance, celui de son mari.

Christophe et Ghislain désirent concrétiser davantage le projet de fonder une famille et n’ont jamais caché le désir d’avoir un enfant. Pour se faire, le couple s’était rendu aux États-Unis, à Los Angeles, à la rencontre d’une agence spécialisée.

Il obtient une très bonne opportunité, rencontre et choisit parmi plusieurs propositions, les deux femmes qui participeront à la belle aventure qui durera deux ans : une donneuse d’ovocytes et Whitney, la mère porteuse.

Finalement, le petit Valentin nait trois semaines avant le terme prévu, à Los Angeles, aux États-Unis, dépêchant ses deux papas pour l’accouchement. Pour la mère porteuse Whitney, il était aussi impératif que les deux nouveaux parents soient présents, afin de prendre part au bonheur partagé.

Fier et complètement aux anges, Christophe Beaugrand a exprimé ce jeudi 28 novembre sur son compte Instagram à ses fans, tout son bonheur d’être l'heureux papa d'un petit garçon. L’animateur de TF1 a affiché de très belles images prises pour un article du magazine Gala de lui au côté de son mari, avec leur fils Valentin dans ses bras. Les parents, avec un air gaga ont signifié le bien nouveau sens, que venait de prendre leur vie.

Rapidement, les réactions des fans de celui qui était aussi appelé le "papa" de l’émission La bataille des couples, ne se sont pas fait attendre.

En quelques heures seulement, Christian Beaugrand et sa nouvelle petite famille ont créé un buzz en récoltant plus de 56 300 likes et une pluie de félicitations. Vu que le secret avait été bien gardé, plusieurs fans ont à leur tour partagé la surprise, mais aussi le bonheur du présentateur. Ils ont exprimé avec des mots gentils et bienveillants, tous leurs meilleurs vœux, à la nouvelle famille et au petit chou.

Une double victoire

Christophe Beaugrand, dans sa publication, a aussi adressé des remerciements particuliers au magazine Gala qui lui consacrait cette semaine, un article dans lequel était racontée son histoire, mais aussi celle de Whitney, la femme qui avait porté Valentin.

Pour l’homme de 42 ans, militant contre le sida, soutenant la cause de l'association LGBT 'Le Refuge' et faisant partie des plus de 70 célébrités qui s’étaient mobilisées le 19 décembre 2018, à l'appel de l'association 'Urgence Homophobie', c’est une victoire qui va au-delà de la naissance du petit Valentin.

Déjà après son mariage, sur Twitter, l’animateur de TF1 avait raconté à ses fans ses allers-retours à la préfecture, et la persévérance dont il devait faire preuve, uniquement pour avoir le droit de porter le nom de famille de son époux.

Cet autre pas est pour lui un symbole, une preuve que l’adoption n’est pas réservée qu’aux couples hétérosexuels. C’est un bouleversement, la concrétisation d’un rêve qu’il garde depuis sa jeunesse et qu’il pensait impossible, à cause de son homosexualité.

Très reconnaissant envers Whitney qu’il considère désormais comme un membre de la famille et une personne chère à son couple, Christophe Beaugrand n’a pas fait le choix de laisser cette dernière dans l’ombre. Il a même jugé que Valentin devrait connaitre plus tard, l’histoire spéciale de sa conception et qu’il ait des contacts par courrier avec la mère porteuse, s’il le décidait lorsqu’il grandirait.

De son côté, cette dernière déjà mariée et mère de trois filles, a réaffirmé sa fierté d’avoir pu aider le couple à fonder une famille. Elle a prôné une ouverture d’esprit des uns et des autres concernant la GPA et a réitéré sa compréhension envers tout type de famille et d’amour.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite