La candidate de télé-réalité Dita doit vivre des moments difficiles depuis la mise en ligne d'une vidéo intime prise par un ancien compagnon. Diffusée massivement, cette vidéo a fait le tour des réseaux sociaux, propulsant la jeune femme en Tendance Twitter. La vidéo dure moins d'une minute mais est évidemment interdite aux moins de 18 ans. Elle a été partagée par Asma qui a fini par la supprimer, expliquant que les torts sont partagés selon elle. Sur les réseaux sociaux, deux clans s'affrontent. Ceux qui soutiennent Dita dans ce moment douloureux (elle ne ferait que pleurer d'après un proche et se serait fâchée avec ses parents) et ceux qui en profitent pour faire du "slut-shaming".

Mais dans cette polémique, une candidate a réussi à détourner l'attention malgré elle et il s'agit d'Aurélie Dotremont. Alors qu'elle fait actuellement la Une avec la sortie de son livre, la jeune femme a mis une Story sur Instagram où elle se moque de Dita, avant de regretter ses propos le lendemain.

'J'ouvre les yeux avec remords ce matin' !

Alors que la vidéo tournait sur les réseaux sociaux, Aurélie Dotremont a écrit sur Snapchat "Je reçois de ces vidéos le soir. J'en ai fait un dossier interdit aux moins de 18 ans. Psartek le twerk". Sans la citer, Aurélie fait bien évidemment allusion à la vidéo pour adulte de Dita puisqu'on la voit en effet notamment twerker dans la vidéo. Mais Aurélie ne s'attendait pas à un tel déferlement contre elle.

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont souligné l'immaturité de ses propos, elle qui parle de harcèlement dans son livre. Des propos qui ont visiblement poussé la jeune femme à réfléchir puisque le lendemain, c'est un tout autre message qu'elle a écrit.

'C'est minable, tout ce que je ne suis pas'

"J'ouvre les yeux avec remord ce matin" commence la jeune femme.

"Je passe mon temps à me dire 'ne rabaisse pas les autres pour t'élever toi-même'... Sans le vouloir, c'est ce que j'ai fait hier en rigolant d'un twerk. C'est bas, petit, minable, tout ce que je ne suis pas", s'est confié Aurélie.

Aurélie Dotremont ne s'arrête pas là et fait ensuite de cette vidéo un exemple pour prévenir les Femmes de la dangerosité des vidéos de la sorte : "Ce qui lui arrive aurait pu arriver à n'importe qui, donc prenez cette vidéo comme une alerte et ne vous faites jamais filmer. Les hommes sont parfois abrutis, tout comme je l'ai été hier et bien d'autres fois. Avec ce message, j'apporte mes excuses pour mon comportement d'hier et dans un sens mon soutien".

Excuses sincères ou volonté d'éteindre la polémique ?

Difficile à dire mais la vidéo étant désormais supprimée, Dita peut se concentrer sur les démarches à suivre pour porter plainte.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Marseillais
Suivez
Suivez la page Femmes
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!