Isabelle Morini-Bosc est sans conteste une des chroniqueuse les plus emblématiques de l'émission TPMP. Mais celle ci s'est attirée énormément de polémiques ces derniers temps, et notamment depuis l'affaire Roman Polanski, le metteur en scène du film "J'accuse", accusé d'abus sur des mineurs ainsi que sur des Femmes non consentantes. Dans un récent article, nous vous avions expliqué que la chroniqueuse de TPMP avait expliqué en direct qu'elle même avait subit des agressions de ce type. Des déclarations qui avaient fortement ému les chroniqueurs autour de la table comme Kelly Vedovelli ou encore Valérie Benaïm qui n'ont pas pu retenir leurs émotions.

L'équipe de TPMP a souhaité revenir sur les déclarations d'Isabelle dans l'émission de hier, mais les choses ne se sont pas passées comme prévu. La chroniqueuse de TPMP a expliqué que depuis quelques jours, elle doit faire face à un acharnement sans nom sur les réseaux sociaux depuis ses déclarations, un acharnement d'une telle ampleur que la chroniqueuse n'as pas pu retenir son émotion. Isabelle Morini-Bosc a fondu en larmes en direct et les internautes n'ont pas hésité à se moquer copieusement de la femme. Explications et révélations.

"Je suis très choquée", Isabelle s'effondre dans TPMP

Cyril Hanouna est revenu sur les déclarations qu'Isabelle a évoqué dans l'émission diffusée lundi. En défendant Roman Polanski, la chroniqueuse de TPMP s'est attirée les foudres des réseaux sociaux et Cyril a décidé de diffuser quelques tweets extrêmement violent concernant la chroniqueuse de TPMP, comme le fait qu'elle était la "porte parole des violeurs" et qu'elle "normalisait le viol."

En voyant ses tweets projetés sur l'énorme écran de télévision située derrière Cyril Hanouna, la chroniqueuse de TPMP a perdu ses moyens.

Elle indique au début: "Je suis très choquée par le tweet que vous avez montré. Il me mine, a-t-elle confié. Dire que je soutiens les violeurs et le viol... C’est indigne de dire ça. Ça me conforte dans l’idée qu’il ne faut surtout pas lire ces trucs là." Si Cyril Hanouna a décidé de calmer le jeu directement en rassurant la chroniqueuse de TPMP et en lui disant qu'il était content qu'elle soit autour de la table, la chroniqueuse s'est par la suite rapidement emportée.

"Je trouve ça dégueulasse !"

La voix étranglée par l'émotion et les yeux rouges de larmes, la chroniqueuse de TPMP a décidé de dénoncer l'acharnement auquel elle fait face sur les réseaux sociaux. Elle indique par exemple : "Je trouve ca dégueulasse de dire des choses comme ça […] La nouvelle dictature est là." Les chroniqueurs comme Raymond, très touché par les larmes de la chroniqueuse n'ont pas hésité à la défendre, mais le mal était fait et Cyril a décidé aussitôt de clôturer l'émission en remerciant chaleureusement le public d'aujourd'hui.

Les internautes jubilent aux larmes de la chroniqueuse de TPMP

Aussitôt, le nom de la chroniqueuse s'est retrouvé rapidement propulsée en tête des tendances Twitter. En 20 minutes, plus de 16 000 tweets évoquant son nom avaient été ainsi écrits. Nous avons sélectionné pour vous certains tweets des internautes qui jubilent par rapport au fait que la chroniqueuse ait fondu en larmes en plein direct. Si certains tweets soutiennent la chroniqueuse de TPMP, l'extrême majorité des tweets que nous avons lu n'hésitent pas à la lyncher. Des tweets pour lesquels Isabelle Morini-Bosc a décidé de ne pas réagir pour l'instant. Toutefois, tout laisse à croire qu'elle aura un droit de réponse tout à l'heure, dans la quotidienne qui sera diffusée à 19h sur C8

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Femmes
Suivez
Suivez la page TPMP
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!