"Autant en emporte le vent" est un film de son époque, sorti en 1939, considéré en 1998 par l'American Film Insitute, comme, "le quatrième meilleur film Américain de l'histoire du Cinéma", fait l'objet aujourd'hui, de nombreuses critiques. Celui qui a été élu "film préféré des Américains" dans un sondage entrepris par Harris Interactive, en 2008, dépeint énormément de préjugés racistes dans la société Américaine.

En effet au vu des mouvements de protestation contre le racisme, que subissent actuellement les Etats-Unis, survenus suite à la mort tragique de George Floyd [VIDEO] le 25 Mai 2020, le long métrage aux huit oscars ne fait plus unanimité.

Pour HBO Max, maintenir ce film dans son catalogue "sans explication et dénonciation de cette représentation aurait été irresponsable", a déclaré un porte parole de la société de production lors d'un interview avec CNBC ce mercredi 10 juin.

Ce n'est cependant pas la première fois que l'oeuvre de Victor Fleming fut l'objet de controverses puisqu'en 2017 déjà, à Memphis, un cinéma avait interrompu la projection annuelle du film "estimant que cette oeuvre [...] était insensible au public afro américain".

Retrait d"Autant en emporte le vent": une décision qui divise?

Ce retrait pose question et si pour certains, cette décision est une évidence, notamment pour Gilles Verdez qui s'est confié sur Twitter: "Formidable décision à la fois indispensable et symbolique de retirer Autant en emporte le vent des catalogues!!!!

Tout ce qui empêche l'évolution des mentalités doit être banni". Pour d'autres, cette censure est jugée "inefficace". Eric Naulleau s'est d'ailleurs confié, qualifiant ce geste de "méthode stalinienne avec ce retrait, c’est-à-dire qu’on vous efface des photos quand vous n’êtes plus dans la ligne”, a-t-il déclaré sur C à Vous ce 11 juin.

Faut-il supprimer tous les films mettant en scène le racisme ou l'esclavage des 'Noirs Américains' ?

En effet, partant du principe qu'"Autant en emporte le vent" doit être censuré de part son scénario lié à l'esclavage aux Etats-Unis; on pourrait alors imaginer que très vite, tous les films qui desservent la représentation de la communauté Afro-Américaine, soient à leur tour retirés des plateformes de vidéo streaming?

Certains longs métrages ont pourtant récemment vu le jours, nous pouvons citer: "12 years slave", une adaptation autobiographique de "Solomon Northup" 1853, retenu esclave durant douze années, une oeuvre qui n'hésite pas à nous dévoiler une version très violente de ce que pouvait être l'esclavage, des scènes insoutenables ont beaucoup choquées lors de sa sortie en 2013.

Plus récemment encore nous pouvons faire référence à "Get Out", sorti en 2017, une version grinçante de "devine qui vient dîner...". Ces films ont-ils toujours leur place dans les répertoires des services de streaming?

Ne manquez pas notre page Facebook!