S’il vient tout juste d’être élu cette année ‘personnalité TV préférée des Français', c’est évidemment pour son franc-parler qui reste plébiscité par les téléspectateurs. Jean-Pierre Pernaut n’a pas sa langue dans sa poche quand il s’agit de critiquer une actualité. Le présentateur du 13 heures vient une nouvelle fois de pousser un petit tacle à l’antenne. Le célèbre animateur de TF1 semble en pleine forme depuis sa reprise il y a deux semaines. Et cette fois-ci, ce sont les participants à la Fête de la Musique qui en ont fait les frais.

JPP tacle à nouveau en plein JT

Dans l’édition de ce lundi 22 juin, JPP affiche un grand sourire à la fin de son journal lorsqu’il doit rendre l’antenne sur sur une image d’un troupeau de mouton du Mont Lozère.

Un sujet en fin de journal destiné à traité de la transhumance animale. Mais le présentateur dévie complètement du sujet et glisse un petit commentaire un brin sarcastique à l’encontre des festivaliers de ce 21 juin : "Quand on les voit comme ça tous ensemble, ça rappelle un peu les attroupements de la fête de la musique. Mais pour les vrais moutons, il n'y a pas de risque d’épidémie".

Un ton ironique mais qui en dit long sur sa pensée. Une opinion partagée par de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux ce lundi matin. En effet, ces images d’attroupements sans masque, ni respect des mesures de distanciation sociale restent très commentées ce lundi. Si le pays est déconfiné depuis plus d’un mois, le Covid-19 reste une menace dans de nombreux pays.

Dernier exemple en date l’Allemagne où un nombre inquiétant de cas vient d’être détecté dans le plus grand abattoir d’Europe. Un nouveau foyer de contamination qui concerne 1300 personnes. On comprend donc que persiste chez Jean-Pierre Pernaut quelques soupçons d’inquiétude face à la propagation du Coronavirus.

JPP en roue libre ?

Depuis le début de confinement lié à la crise du Covid-19, Jean-Pierre Pernaut intervient depuis chez lui pour une chronique quotidienne dans le journal de 13 heures, présenté par son remplaçant Jacques Legros.

En raison de ses récents problèmes de santé, la direction de TF1 a préféré préserver l’animateur vedette. Avec un audimat qui frôle souvent les 5 millions de téléspectateurs, ses réactions imprévues suscitent un florilège de réactions sur la Toile. Son tacle sur la Fête de la musique n'est pas le premier en date :

  • Le 24 avril 2020 l'animateur réagit au déconfinement et s'indigne des incohérences des mesures du gouvernement : "Dans une ville à côté de chez moi, un monde fou sur les trottoirs, des adultes, des enfants qui jouent, plein de monde, sans masque et sans contrôle (...)" "Quel contraste avec les reportages où l’on nous montre des PV infligés à des gens qui se promènent tout seuls sur une plage, à la montagne et en forêt alors qu’il n’y a aucun risque dans les régions où il n’y a pas de virus. Tout cela paraît incohérent"
  • Le 10 novembre 2016 : JPP fait un commentaire engagé entre deux sujets qui traitent des SDF et des migrants en déclarant : "Voilà, plus de place pour les sans-abri mais en même temps, les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France". Des propos qu'il a expliqués et assumés quelques temps après même si le CSA l'a rappelé à l'ordre.
Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!