On dit que le coeur a ses raisons que la raison ignore, des actions, des actes, des paroles, qu'on ne peut contrôler. Les coeurs d'artichaut le savent peut-être encore plus que les autres, quand on a des papillons dans le ventre on ne peut pas faire grand chose. L'âge, la nationalité, la taille de celui ou celle pour lequel on éprouve des sentiments n'y font rien. Souvent sous le feu des critiques, le couple présidentiel Brigitte et Emmanuel Macron, font partis de ces Français qui se moquent du regard des autres. Malgré leur grande différence d'âge, ils se sont dit oui, il s'aiment. Dans une récente interview pour Paris Match, la première dame de France, a donné les détails sur le soir ou tout a basculé.

Brigitte Macron : 'J'ai senti que je glissais, lui aussi'

Pour Brigitte Trogneux, mariée Macron, tout a commencé au milieu des années 90. Alors qu'elle est professeure de français, mariée et mère de trois enfants, sa rencontre avec un jeune étudiant va tout changer.

Comme elle l'explique dans une interview accordée au journal Paris Match, tout le monde dans le corps enseignant ne parle que de ce jeune élève, ce génie qui n'est autre que le futur plus jeune président de la République française. Lui est à la tête d'un club de théâtre et c'est après une présentation en 1994, que tout va basculer. Le reste c'est Brigitte Macron qui le raconte mieux que personne : "Quoi que vous fassiez, je vous épouserai", lui lance alors le garçon.

"Il a pris un grand ascendant sur moi. J'ai senti que je glissais, lui aussi."

Brigitte, une professeure "stimulante avec un réel charme"

Pour qu'une histoire d'amour fonctionne, il faut que les deux soient sur la même longueur d'ondes. Alors qu'elle est âgée de 41 ans à cette époque, Emmanuel Macron n'en n'a que 17.

Mais l'amour qu'il porte pour sa professeure de français est incontrôlable, il l'aime et on a envie de dire que c'est comme ça. Comme sa femme l'a expliqué, c'est donc en 1994 du côté d'Amiens que tout bascule entre les deux amoureux. Le père Philippe Robert, professeur d'Emmanuel Macron à La Providence, a décrit la première dame de France à Paris Match, comme "Une femme stimulante, enthousiaste, dotée d’une grande pédagogie. Et d’un réel charme".

Pour n'importe quel président de la République, une première dame de France joue un rôle essentiel. La pression du quotidien est énorme et il faut parfois avoir un pilier, une béquille qui saura vous conseiller. Selon différentes sources et rumeurs c'est Brigitte Macron qui aurait insisté pour que les écoles ouvrent le plus rapidement possible leurs portes lors de la première phase de confinement.

Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!