Depuis le 30 novembre dernier, les nouveaux épisodes des Princes de l'Amour sont diffusés tous les soirs (sauf le vendredi) sur W9. Cette année, l'Agence qui va accompagner les candidats dans leur recherche de l'amour est toujours composée de la directrice Magali Berdah et de la coach Aissa Moments. Mais une grande nouveauté a surpris les téléspectateurs cette année ! Julien Bert fait également parti de l'aventure, mais pas en tant que candidat : il est expert en séduction et la voix-off de cette saison. Concernant les têtes d'affiche du programme, nous retrouvons Alix, Mujdat Saglam, Kellyn, Beverly et Bastos.

Et le caractère d'Alix fait déjà beaucoup parler au bout d'une seule semaine de diffusion. La jeune femme, qui trouve ne pas avoir eu assez de temps pour découvrir ses prétendants, va en effet se rebeller contre la production. Mais ce n'est pas tout. Militante active contre les violences policières et la loi de sécurité globale, Alix a récemment reproché à Aissa de ne pas avoir évoqué le sujet lors de sa chronique dans Touche Pas à Mon Poste. Depuis, les deux femmes ne cessent de se clasher par réseau social interposé !

Aissa VS Alix : le clash éclate et ce n'est pas fini

Le 3 décembre dernier, un énorme et long clash a éclaté entre Alix et Aissa Moments. Invitée à TPMP pour parler, entre autres, de Michel Zecler, un producteur de rap insulté et tabassé par trois policiers le 21 novembre dernier, la coach des Princes de l'Amour 8 ne serait pas allée au bout des choses selon sa rivale .

Alix, qui se bat depuis sa garde à vue en Espagne contre les violences policières et les injustices, a reproché en message privé à Aissa de ne pas avoir parlé de la loi de sécurité globale, un projet de loi qui fait débat puisqu'il vise à interdire de filmer les policiers. Mais selon la coach, Alix a été très insistante et à la limite du harcèlement.

Toutes deux très remontées, elles décident alors d'afficher cette conversation privée dans leur story Instagram. On y voit que chacune continue de camper sur ses positions. Mais plus tard, Aissa décide de prendre la parole en vidéo. Elle balance qu'Alix parle trop et qu'elle manque de respect, qu'elle appellerait ses fans ses "disciples" et qu'elle serait "très hypocrite" avec Magali Berdah.

Et pour finir, la love coach la termine avec un tacle sur son passé de strip-teaseuse.

Voici le thread Twitter qui résume toute la première partie du clash :

Booba, liaison avec un footballeur, propos racistes, Aissa balance sur Alix

Si l'on pensait que le clash entre les deux femmes allait s'arrêter là, il a repris de plus belle hier. En effet, Aissa a souhaité remettre sa rivale à sa place dans une longue story : "Vous ne pouvez être ami avec Alix qui si vous êtes d'accord avec elle ou si vous êtes soumis. (...) Ton truc de militante pour te racheter une image, arrête, pas avec nous ! Nous on le fait en backstage, on a pas besoin de se montrer !"

"Tu me dis que Booba, c'est un mauvais, un vieux mec, que c'est le plus gros hypocrite. Elle me raconte : 'Je lui ai envoyé un DM par rapport à un de mes abonnés, il fait genre il n'a pas vu alors que j'ai 2 millions d'abonnés.' Booba, il l'a même calculée. Elle a pété un plomb devant moi ! Vous avez à faire à la plus grande manipulatrice ! Elle parle aussi de Benjamin Mendy. Elle m'a révélé le contenu de leurs conversations. 'Benjamin il me court après, Benjamin me harcèle, il est sur mes côtes alors que je lui lâche des vus', m'a-t-elle dit. Alix a aussi terminé Milla, Les Marseillais, tout le monde'', continue de balancer Aissa.

Pire encore, pour la coach, Alix, qui avait été choquée par le comportement d'Alexis, le prétendant de Kellyn, aurait tenu des propos racistes à son égard : "Elle vous fait croire que c'est une militante hors-paire, mais c'est un mensonge. Elle m'a déjà dit de sa bouche : 'Aissa, toi t'es très jolie parce que tu as les traits fins. T'es pas comme les autres Noirs qui ont des gros traits !' Donc, les autres sont moches ? Ne dis plus jamais des choses comme ça devant moi ! C'est à partir de là que ça a été tendu entre nous. Je l'ai blacklistée !"

Et pour conclure, Aissa fait des révélations chocs sur le comportement d'Alix durant le tournage : "C'est une fille égocentrique qui ne parle que d'elle. Elle n'écoute pas les autres parler et si on ne l'écoute pas elle part. Elle n'a pas arrêté de répéter qu'elle gagnait 200.000 euros. Elle se moquait des prétendant(e)s qui ne gagnaient que 80 euros par jour et leur parlait comme des chiens ! Elle fait des caprices et tourne que quand elle veut. Le pauvre petit Mathias, qui est adorable, elle lui parlait comme chien : 'T'es un gamin ! T'es un fils à maman ! Tu sers à rien, dégage !' Elle traitait les prétendantes de filles faciles, alors qu'elle fait la féministe ? Tout ça, c'est du spectacle ! Si t'as pas d'argent et peu de followers, elle ne te considère pas."

Alix "raciste" ? Elle répond à Aissa et décide de porter plainte

En se réveillant, Alix découvre la longue story d'Aissa Moments.

Choquée et furieuse, elle décide d'y répondre sur-le-champ : "Je suis outrée de voir ce que les gens sont capables d'inventer pour s'attirer la sympathie. Vraiment, ça me choque ! On me parle de monologue, mais tu parles trop ma cocotte. T'es en train de me faire passer pour une raciste, une négrophobe ? T'es une grande folle furieuse ! Je t'ai demandé si tu étais éthiopienne parce que t'avais les traits fins et que je te trouvais trop belle. T'es pitoyable, car j'ai demandé à la prod d'avoir des prétendants pas blancs, car les minorités ne sont pas assez représentés en télé-réalité."

Alix, toujours en froid avec Maeva Ghennam, ne comprend pas pourquoi Aissa, qui la traite de "raciste", la suit sur Instagram et lui demande de faire des collaborations.

"Si je suis raciste, pourquoi tu veux que me faire travailler et que je fasse la pub de restaurants de proches à toi ?", s'interroge-t-elle. "Tu as inventé ça car tu n'as aucune défense. Je t'ai dis des choses qui t'ont piquées en privé, que t'étais une grosse hypocrite. Pour information, j'ai déjà contacté mon avocat et je porte plainte car je ne peux pas accepter des accusations comme ça. Ça me dégoûte !"

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Marseillais
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!