Qu'il est dangereux aujourd'hui de bien réussir à placer son argent. Entre les options financières à risques et les biens de collections la décision est parfois difficile à prendre. En faisant ce deuxième choix il faut cependant se méfier au préalable de toute #escroquerie. La tâche est parfois rendue quelque peu difficile. Notamment quand il s'agit de vin comme dans cette affaire que nous allons développer...

Une bonne dizaine de bouteilles vendues à des prix ubuesques

Tout d'abord arrêtons nous sur le profil quelque peu insolite de l'homme mis en cause. On s'imaginerait bien une petite équipe bien organisée pour mettre en oeuvre la vente d'un vin prestigieux qui n'en n'est pas un.

Publicité
Publicité

Mais non, l'homme arrêté par une unité de gendarmerie est en réalité âge de 67 ans. Il n'en serait pas à son coup d'essai. Cette fois ci il s'était pris au jeu de vendre des bouteilles sous l'étiquette très renommée du château de #petrus. Il réalisait ses ventes via le site international Ebay après avoir préalablement collée des étiquettes appartenant réellement à la marque. Le contenu des bouteilles était un vin artisanal fait par lui même. Au total ce serait pas moins de 16 ventes qui auraient été réalisées pour un montant total de 22 447€ qui donne le vertige. La bouteille originale n'est en effet pas donnée puisqu'elle avoisine les 1500, 2000 € en général. Malheureusement pour le vendeur il s'est avéré que ces fausses bouteilles n'étaient pas toujours parfaitement réalisées au point de faire douter certains clients qui ont donc appelé la gendarmerie.

Publicité

Une condamnation requise très sévère

Actuellement vaut mieux ne pas être à la place de l'homme (qui d'ailleurs s'appelle Paul) arrêté au regard de la peine requise à son encontre. Paul a avant tout été contraint de rembourser toutes les personnes qu'il a trompé. On espère pour lui qu'il n'a pas déjà dépensé ses bénéfices en s'achetant le dernier yacht mis sur la marché. Par ailleurs il devra également s'acquitter de la lourde somme de 10 500€ envers la maison Petrus qu'il a trompé en guise de dédommagement moral. Il ne purgera pas de prison ferme bien qu'il ait été condamné à 18 mois avec sursis en plus de la confiscation de son compte bancaire.

L'affaire avait bien débuté pour Paul mais à vouloir toujours plus il se retrouve maintenant en bien piètre posture...

Alors attention, restez bien méfiant avant d'investir dans des placements coûteux ( surtout en achetant en ligne...). #Alcool