Mauvaise nouvelle pour les amateurs de shopping en ligne, 19 sites de ventes en ligne reconnus dans le monde entier se retrouvent aujourd’hui sur la liste des plateformes qui arnaquent leurs clients depuis plusieurs années. Si vous faites donc partie des personnes qui font souvent des achats en ligne, il est fort probable que vous avez déjà succombé à cette fraude. D’après la publication de RTL et du magazine Le Parisien, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) vient d’épingler 19 entreprises opérant dans la vente en ligne. À cause des fraudes et des manipulations qu’elles ont lancées à l’encontre des chalands en ligne, elles ont été sanctionnées et doivent payer une amende de 2.4 millions d’euros.

Publicité
Publicité

Entre autres, les sites concernés par cette sanction sont Amazon, Vente-Privée, Showroomprivée.com, H&M et Comptoir des Cotonniers.

On peut aussi citer GrosBill, Darel et Netquattro. Il faut savoir qu’Amazon, #Zalando et le Comptoir des cotonniers ont déjà accepté de verser les 1.5 millions d’euros tandis que quelques sociétés refusent de payer les 490.000 euros. Pour le moment, Vente-privee.com et Showroomprive.com font l’objet d’une perquisition et des enquêtes sont encore en cours. C’est ce qu’a confirmé Vincent Designolle, directeur de cabinet de la DGCCRF, au Parisien. Pour information, c’est la première fois qu’une pénalisation de cet ordre est appliquée en France. Depuis que ces géants de la distribution existent, leurs pratiques frauduleuses et mensongères n’ont jamais fait l’objet d’une sanction.

Publicité

Attention aux fausses promotions

Sur les sites de vente en ligne, les promotions se font nombreuses et c’est ce qui attire le plus les chalands. Aujourd’hui, il est surtout question de « vraies fausses promotions ». Pour mieux l’expliquer, ces sites vous proposent un rabais sur un article, mais en réalité, le prix de départ utilisé a été augmenté pour faire croire aux consommateurs qu’ils profitent d’un article avec réduction de prix. Finalement, si vous comparez donc le prix de l’article acheté à celui qui est proposé dans d’autres magasins, le prix remisé ne se diffère pas du tout du prix réel de l’article sur le marché. #Amazon #site de vente en ligne