La #Danse est l’une des facultés d’expression de soi qui regroupe de nombreuses sensations autant physiques que psychologiques. S’évertuer à mettre en lumière ses émotions par la danse transmet assurément des réponses ou des questionnements sur des personnes, dont celui de l’univers qui nous entoure ou encore celui de nos ancêtres. Rashad Bechir #Fall Kadher alias Fall Kadher est un danseur camerounais qui se diversifie dans de nombreuses activités mais qui met un accent particulier dans le domaine de la danse Hip-Hop et de la chorégraphie. Vivant de ses passions, et de ses envies il n'hésite pas à partager ses déboires et ses questionnements face à l'environnement qui l'entoure.

Publicité
Publicité

Habitué à créer et à se faire découvrir du public, ce jeune homme aux allures indépendantes, aime parler de lui à la troisième personne. Il se définit comme un artiste-danseur dont la passion serait née lorsqu'il était encore à l'état embryonnaire. N'ayant pas eu la chance de poursuivre ses études comme il se devait, cet ambitieux dans l'âme (malgré le manque de moyens), se jettera éperdument dans la danse pour exprimer ce mal être qui le rongeait. Participant à des concours et des jeux de scènes, il découvre le milieu en 2001 et s'y astreint véritablement en 2005. Le danseur entre alors dans la troupe Sn9per Crew. Au fil du temps, après moult participations à des compétitions et des battles, il devient professionnel en 2015, et décide d'en faire son métier. Ainsi naît Fall Kadher, le danseur-chorégraphe.

Publicité

Le vendredi 20 Mai 2017, ce jeune artiste se produira à 20 heures au lieu-dit OTHNI (Laboratoire de Théâtre de Yaoundé, situé à Titi-Garage en face de la fédération de Nambudo). Le concept Wolwou’goh sortira ainsi de son imaginaire déterminé.

Wolwou'goh ou le don de l'expression de soi

Ayant des parents qui ont évolués dans le monde de l'art culinaire, Fall Kadher s'est vu grandir dans ce milieu en adoptant ce style de vie familial. Intéressé par la cuisine et l'exécution des plats cuisinés, il s'y sent certes à son aise, mais cependant, la danse reste et demeure son ultime but. Sans qu'on ne l'ai demandé de choisir quoi que ce soit, ce dernier opteras naturellement pour cette discipline artistique, où il dit se retrouver et exprimer ses émotions à tout va.

Collaborant avec de nombreux artistes, notamment le photographe-peintre Hermann Teutu, celui-ci décide de croiser différents champs artistiques, afin d'être mieux pris en compte dans ce milieu. En effet, le privilège de cet apport est d'ouvrir un dialogue artistique pouvant générer inéluctablement à une issue palpable aux maux qui nous entoure.

Publicité

Rasséréné dans ses actions, l'artiste Fall Khader introduit le concept #Wolwou'goh qui selon lui, est une grande frustration artistique. Ceci à travers une chorégraphie dynamique, émotionnelle, qui parle à tout le monde et à chacun d'entre nous.

Danser apparait tel une kyrielle de préjugés, dont Wolwou'goh intercepte à chaque instant

Pour ce jeune déterminé, son rêve serait que la danse soit aussi valorisée, accepté et appréciée de tous, comme ces autres métiers populeux dont raffole le public. Pour cela, il s'est fixé un objectif de toujours se donner à 1000% dans ses représentations et dans son travail quotidien. Son second rêve serait de créer un centre chorégraphique, qui pourra accueillir tous ceux qui aimeront apprendre dans le métier de la danse. Et ce afin de pouvoir organiser un festival international qui servira de plateforme d'expression, en premier temps aux artistes locaux (chez qui le talent se tait par manque d'encadrement). Et naturellement en second recours, aux différentes disciplines autres que la danse en laissant un espace pour les découvertes.

Avec ce spectacle Wolwou'goh (qui signifie en langue Fufuldé du Nord Cameroun : exprime toi), il espère ouvrir les vannes de son corps afin de libérer l’esprit. Il pense ainsi à obnubiler ses peurs, ses envies, ses déceptions, ses gloires, gardées au fond de lui, tel un bouclier prêt à se fissurer. Fall Kadher dans son éminente discipline, nous sert avec dextérité et flegme ses impressions vis à vis du monde. Bienvenu à Wolwou'goh.