La variété des vidéos présente sur le site Youtube donne parfois naissances à d'étranges phénomènes. Voici l'un des derniers en date : l'ASMR. Ce nom forme l'acronyme de l'expression anglaise "Autonomous Sensory Meridian Response", autrement dit, "Réponse autonome des méridiens sensoriels". Concrètement, cela consiste à émettre des sons divers et variés à un volume sonore peu élevé mais très proches du micro utilisé pour enregistrer les vidéos. Ces sons peuvent être des murmures, fréquemment, mais également, tout étrange que cela puisse paraître, des brossages de micro, de légers tapotements sur des objets solides, un souffle dans le micro, des bruits de bouche ...

Publicité
Publicité

Tout (ou presque) fait office de son possible pour l'encyclopédie ASMR.

La possibilité d'un "orgasme cérébral"

Si la fanbase de ce que l'on pourrait nommer "l'expérience ASMR" ne cesse de croître, c'est que la multiplicité des sons aurait pour finalité l'atteinte d'une sensation comparable à un "orgasme cérébral". Tout d'abord, les sons effectués provoquent chez l'auditeur des "stimulis" ("triggers" en anglais). Cependant, chaque personne possède une sensibilité à ces stimulis propre. Certains ne ressentiront rien ou presque rien, tandis que, chez d'autres, les sensations seront plus intenses. Cette sensibilité peuvent se développer dès l'enfance : certains bruits ou certains sons causent une sensation relaxante, potentiellement lié à un sentiment agréable. Par exemple, le bruit d'un aspirateur ou d'un sèche-cheveux peut avoir cet effet, combiné au sentiment de sécurité lié à l'habitation entourant l'enfant.

Publicité

Les vidéos d'ASMR poursuivent souvent un objectif précis : le plus récurrent est la recherche du sommeil, d'où la prolifération des titres comme "20 stimulis pour vous aider à dormir", etc. Par association d'idées et par opposition au concept d'orgasme cérébral, la plupart des ASMRtists (artistes ASMR) réfutent tout lien avec le registre sexuel, comme développé par la chaîne "ASMR Darling" dans cette vidéo (en anglais sous-titré).

Un domaine assailli par les clichés

Si de nombreuses personnes attestent de la véracité de l'expérience ASMR, de nombreux détracteurs naquirent également très vite, surtout chez les personnes ne ressentant aucune forme de stimuli. Le visionnage fréquent de ce type de vidéos devint ainsi quelque chose de compliqué à assumer et sur lequel il semble difficile de partager. De plus, les critiques ciblèrent certains types d'ASMR plus que d'autres ; comme par exemple les bruits de bouche, souvent considérés comme repoussants, et promus dans ce domaine. Leurs critiques trouvent également un soutien dans le milieu scientifique, puisque aucune étude n'a pour le moment démontré les bienfaits de l'expérience ASMR.

Publicité

Seule une étude développant les types de personnes les plus susceptibles de ressentir les stimulis a précédemment été conduite.

En tout cas, si vous vous intéressez à une nouvelle expérience sensorielle, et si votre essai se révèle concluant en termes de "stimulis", l'ASMR est fait pour vous. Sinon, vous pouvez vous en tenir aux chuchotements, certains ASMRtists se spécialisant dans les jeux de rôle (interprétation d'un personnage provenant d'un univers fantastique, etc.). Quel que soit votre choix, on ne cessera jamais d'être surpris par les inventions des Youtubers ! #Youtube #2017