C’est la rentrée scolaire. Et avec elle, toute une série de dépenses : les fournitures scolaires, les livres, les frais de scolarités, les activités extra-scolaires… mais aussi le dernier tiers des impôts sur le revenu. Même si un foyer gère très bien son argent, qu’il n’a pas dépensé plus que de raison pendant les vacances, qu’il a réparti ses achats de rentrée sur les mois d’été ou en octobre, il n’échappe pas à une possible grosse dépense ou un paiement prélevé plus vite que prévu. Changement d’un appareil électroménager, réparation de voiture… les aléas sont nombreux, y compris un retard de versement du salaire. Plusieurs solutions de souplesse de trésorerie existent.

Publicité
Publicité

 

Le découvert à bon escient

La mise en place d’un découvert autorisé associé au compte de dépôt peut aider à faire face quand ces imprévus représentent de petites sommes et arrivent à quelques jours des rentrées d’argent habituelles. Le coût est cependant assez élevé : le taux de découvert se situait en moyenne à 10,03% au deuxième trimestre 2016, selon la #banque de France. Cependant, il est possible d’obtenir des franchises d’agios pour les usages occasionnels et sur une très courte période. Il existe aussi des gestes commerciaux de la part des conseillers bancaires, en particulier s’ils ont été prévenus que le compte serait anormalement débiteur avec le calendrier de régularisation.

Le découvert bancaire peut être évité s’il existe une épargne de précaution sur un livret d’épargne.

Publicité

Ainsi, il est possible de mettre en place des virements entre le compte bancaire et le livret, dans un sens comme dans un autre. Par exemple, si le compte devient débiteur, automatiquement il y a un prélèvement sur le compte d’épargne. A défaut d’épargne de précaution, il y a le crédit renouvelable. Pratique, rapide à obtenir mais encore plus cher que le découvert : en moyenne 14,94% pour une réserve jusqu’à 3.000 euros au deuxième trimestre 2016, selon la Banque de France.

 

Des virements automatiques entre comptes

Si un crédit renouvelable est associé à un compte bancaire, comme pour le livret d’épargne, un prélèvement automatique peut être mis en place pour faire face à une grosse dépense, le temps d’avoir les fonds nécessaires. Reste à prévoir de payer et en une fois le montant utilisé à la prochaine échéance de la réserve afin d ne pas payer de frais. Au final, toutes ces passerelles entre comptes évitent la cascade de frais pour incident bancaire. Une économie de plusieurs dizaines voire centaines d’euros par an, selon les situations. #budget #rentrée scolaire