Ce mercredi 6 mai, les forces de l'ordre italiennes ont arrêté un passeur grâce à un drone. C'est une première. Les images et les vidéos prises par le drone ont permis à la police d'interpeller un trafiquant d'êtres humains (cf : galerie de photos). L'individu aidait plusieurs migrants à entrer en Europe. Une situation de plus en plus fréquente.

Un Somalien arrêté grâce à un drone

Ahmed Abderahman Abdelkader, un Somalien âgé de 33 ans, a été arrêté ce mercredi par la police en #Italie. L'homme était à la barre d'une embarcation en bois, faisant route vers l'Europe, sur laquelle se trouvaient 369 migrants.

Publicité
Publicité

Parmi eux étaient présents des nourrissons, 45 enfants et plusieurs femmes enceintes. « Les personnes que nous avons secourues hier après-midi étaient tellement serrées que les crampes les empêchaient de bouger quand on les évacuait », confie Chris Catrambone, le co-fondateur de l'équipage de sauvetage du MY Phoenix.

« Les 50 premiers migrants interrogés ont expliqué qu'ils n'avaient pas vu la personne qui dirigeait l'embarcation », déclare la police aux médias italiens. Ce sont les images et vidéos fournies par le drone qui ont permis aux autorités d'identifier Ahmed Abderahman Abdelkader. Ce dernier, à son arrestation, a avoué à la police son trafic d'êtres humains. Tous ceux qui l'ont aidé dans cette organisation ont reçu 1 300 livres par migrants ou 450 000 livres pour l'ensemble de l'embarcation, soit environ un peu plus de 602 000 euros.

Publicité

Deux Tunisiens et un ressortissant libyen ont également été arrêtés par la police en Italie pour le trafic de d'autres bateaux de migrants.

Les arrestations de migrants en hausse

Dans la Méditerranée, les arrestations d'embarcations clandestines ne cessent d'augmenter. Ce week-end seulement, près de 6 000 migrants ont été sauvés. Ils sont 1 500 a avoir trouvé la mort depuis le début de cette année durant leur traversée de la Méditerranée.

Le MY Phoenix est un bateau privé, appartenant à un couple de milliardaires. L'équipage est composé de 20 personnes ainsi que de plusieurs drones ayant chacun six heures d'autonomie. L'unique objectif de ce navire est de repérer les migrants, les sauver et d'arrêter les trafiquants.

Le couple partenaire du MY Phoenix a investi des millions, de leur poche, après le drame de Lampedusa en 2013. Le 3 octobre 2013, une embarcation transportait plus de 600 clandestins africains. Environ 366 d'entre eux sont morts durant le naufrage.