Donald Trump n'est « pas mon épouse, et je ne suis pas son mari ». Une déclaration choc et surprenante qui vient tout simplement de Vladimir Poutine. S'exprimant lors d'une conférence de presse, le Président russe a rejeté une question quant à savoir s'il était déçu de son homologue américain et s'il le jugeait « naïf ». Interrogé sur la façon dont la Russie se sentirait si Trump avait été mis en accusation, Poutine a déclaré qu'il serait « absolument illogique » pour la Russie de discuter de la politique intérieure des États-Unis.

Moins de diplomates américains en Russie

Les responsables russes ont applaudi l'élection de #Donald Trump l'an dernier, et Poutine l'a loué comme quelqu'un qui voulait améliorer les liens avec la Russie.

Publicité
Publicité

Cependant, d'autres sanctions américaines contre la Russie et la décision des États-Unis de fermer un consulat russe ont soulevé l'inquiétude. Cela prouve que les deux nations restent éloignées avec plusieurs sujets brûlants entre elles. Poutine a déclaré qu'il se réservait le droit de réduire encore le nombre de diplomates américains en Russie, selon le Daily Beast. « Mais nous ne le ferons pas pour l'instant. Attendons et voyons comment la situation évoluera », a-t-il souligné. #Etats-Unis #Vladimir Poutine