Il n'y a eu initialement que 17 signataires sous le texte de la tribune du Figaro appelant à soutenir #François Fillon et dire Penelopegate niet. Ils seraient ce vendredi matin plus de 250 parlementaires flagellants et porteurs de cilices au pied du "bûcher'' du candidat LR. Levant les yeux au ciel et ne les baissant pas "alors que la France s'apprête à redresser la tête". Les cendres recouvriront-elles les chefs de ces postulants à leur réélection ? Cela va de Damien Abad à Michel Zumkeller. On trouve bien sûr tous les favoris d'un #Plan B (dont Xavier Bertrand) mais aussi un Serge Dassault, qui n'envisage plus de retrouver son siège au Sénat, puisqu'il vient d'écoper de cinq ans d'inéligibilité (et d'une accessoire amende de deux millions d'euros).

Publicité
Publicité

"Pour l'honneur d'un homme et l'avenir d'un pays'' s'intitule ce texte bien senti. Patrick Balkany s'est abstenu, peut-être parce que son poulain a été écarté des investitures au profit de son adversaire de tant d'années, Arnaud de Courson, et son homonyme, Charles, pourtant si pointilleux sur l'usage de l'argent public, sont du nombre. On trouve bien sûr Hervé Gaymard, passé à la postérité pour l'adage ''600 m² égale un Gaymard''. Personne ne s'étonnera que l'eurodéputée Rachida Dati se soit abstenue. Nous laisserons à nos confrères du Canard enchaîné le soin de pointer les absents et de nous remémorer qui des présents eut l'honneur des colonnes du palmipède. Tout est consultable sur le site Fillon2017. Les inscrits sur les listes électorales retrouveront les leurs…

#StopIntox

Le site du candidat s'orne d'une page #StopIntox.

Publicité

Il est question de sécurité sociale, de la fonction publique, et de "rétablir la vérité". Nulle mention du Penelopegate puisque tout est limpide et détaillé par la presse. Ce souci de ne pas doublonner est louable. Vous pouvez aussi cliquer sur le bouton "Je donne'' et alimenter Force républicaine, surnommée Fillon récup', puisque les sommes vont au micro-parti du candidat. Une situation "absolument incompréhensible'' pour Daniel Fasquelle, trésorier de LR, qui n'a pas attendu qu'elle cesse pour signer la tribune. Il déclarait pourtant à 20 Minutes "à chaque fois, l'équipe de François Fillon me répond : oui bien sûr, pas de problème'' (avant d'évoquer autre chose et ne pas mettre fin à l'anomalie). Et les stylos, crayons, bracelets, sacs, jouets, maillots & écharpes du site ? C'est de la vente directe ? Comme il n'y a pas de conditions générales de vente, la question restera posée. Vincent Chriqui, déjà responsable des finances de Force républicaine s'inscrit donc dans la continuité. "J'ai de l'expérience dans le domaine des finances puisque j'ai été le conseiller budgétaire de François Fillon", confie-t-il à L'Essor (St-Étienne).

Publicité

Le maire de Bourgoin-Jallieu sera candidat aux législatives mais n'est pas déjà parlementaire, donc non signataire. Il n'est sans doute pas apparenté avec les "babas" rabbins Yigal et Yaakov chriqui "fortunés hommes de dieu'' et financiers avisés, et ce n'est pas eux qui l'avaient inspiré pour la création de Convergences Champigny, autre micro-parti dont le député de Nogent-sur-Marne, Gilles Carrez, est à présent l'animateur. Gilles Carrez est bien sûr signataire. Il reste qu'environ 150 parlementaires LR ou UDI n'ont pas encore signé. Allons, Sonia et Jean-Christophe Lagarde, Yves Jégo, Henri Tandonnet, Jean-Marie Bockel, &c., ce ne peut être qu'un oubli qui sera vite réparé. Mais le Penelopegate est ce jour pratiquement en premières pages de toute la presse régionale assortie de titres comme ''La course au plan B est lancée". Ah, Mathieu Darnaud, pourtant signataire, déclare au Dauphiné que 15 jours, c'est long et que l'affaire est "devenue davantage une question de moralité, en plus d'une question de légalité''. Ah bon ? Aurait-il signé à l'insu de son plein gré ? François Fillon a fait sienne la devise du 3e Génie, "Ardennes, tiens ferme'', mais ''Quinzaine Honneur & Moralité" ferait excellent slogan.