Publicité
Publicité

#Emmanuel Macron vient-il de faire la première grosse erreur de son quinquennat [VIDEO] en qualifiant de "fainéants, cyniques et extrêmes" les français qui s'opposent à sa politique ? C'est bien possible quand on observe le tollé provoqué par cette déclaration du président de la République en visite à Athènes. Les quotidiens locaux et nationaux ont immédiatement repris l'information pour en faire leurs gros titres.

Pour Les Echos, ce sont la CGT et la France Insoumise qui ont pris la direction des opérations suite à ces propos. Le syndicat et la nouvelle formation politique de gauche s'accordent à demander aux "fainéants" de descendre dans la rue demain mardi.

Publicité

Le quotidien de gauche Libération parle d'injures à l'égard d'une partie de la population, et ajoute qu'Emmanuel Macron se comporte aujourd'hui en "maître d'école de la IIIème République", distribuant des coups de règle à chacune de ses apparitions. Pourtant, durant toute sa campagne électorale, le nouveau président avait mis l'accent sur une France moins "excluante". Pour le journal communiste L'Humanité, le chef de l'Etat fait désormais preuve de "mépris" et de "haine du bas-peuple".

Enfin, L'Est Républicain estime qu'Emmanuel Macron a commis une erreur qu'il risque de payer pendant les cinq prochaines années. Sud-Ouest ajoute que le président fait tout pour coaliser les mécontentements [VIDEO] depuis son arrivée à la tête du pays. #Loi