La chrono-#Nutrition est une alimentation raisonnée se conformant à la physiologie humaine afin de donner à son corps le meilleur pour maintenir forme et santé. C’est une véritable discipline médicale. Une discipline grâce à laquelle les professionnels de santé formés à ce principe, nutritionnistes, médecins, pharmaciens, diététiciens, proposent à leur patients de corriger les manifestations cliniques des erreurs nutritionnelles. Ils leur proposent notamment de maîtriser et rééquilibrer les troubles métaboliques dus à l’obésité ou au surpoids, dyslipidémies, diabète de type 2, et prévenir l’ostéoporose.

 

Pascal, 51 ans, pratique la chrono-nutrition depuis quatre ans.

Publicité
Publicité

Son taux de mauvais cholestérol a été réduit de 30 %, son taux de tri-glycérides divisé par deux, après seulement deux mois de pratique. Avec une perte de poids de trois kilos qui n’était d’ailleurs pas recherchée par cet homme grand et mince. Il voulait éviter de prendre les médicaments contre le cholestérol, pourtant prescrits par son médecin, mais aux effets secondaires ennuyeux, avec notamment des troubles musculaires.

 

Des maladies corrélées

 

Il faut savoir que notre alimentation, déstructurée depuis 50 ans, est l’origine de nombreuses pathologies. On estime que 45% des cancers, 80% des maladies graves comme le diabète de type 2, les problèmes cardiovasculaires ou inflammatoires, les maladies dégénératives, comme celle d’Alzheimer ou DMLA sont liées en partie à notre alimentation.

 

Ainsi, en cent ans, la consommation de sucre est passée de 3 kg par an et par personne à parfois 70 kg dans certains pays.

Publicité

De plus, notre alimentation est devenue déficitaire en acide gras polyinsaturés Oméga 3 que l’on trouve dans le poisson, l’huile de colza, de caméline ou de noix. Nous sommes également en France un des rares pays à manger sucré le matin, ce qui est contraire à nos besoins nutritionnels et à la façon dont nous allons stocker ou brûler des calories. 

 

Vive le fromage !

 

Le principe de la chrono-nutrition est simple : il s’agit de manger certains types d’aliments à certaines heures. Gras le matin, dense à midi, sucré vers 17 h, léger le soir. Réduire fortement les laitages. Au petit déjeuner, ce sera donc : fromages à pâte dure (Saint-Nectaire, Beaufort, gruyère, fromage de Hollande, Comté...) accompagné de pain complet ; à midi, des protéines (viande ou œufs) et/ou des légumineuses (pois, pois cassés, lentilles, haricots secs) avec des féculents ; au goûter, environ 30 g de chocolat noir ou une poignée d’amandes, de noix ou noisettes et l’équivalent de deux fruits frais ; au dîner, poisson de toutes sortes et légumes.

Publicité

 

Les fromages à pâte dure sont très riches en calcium, beaucoup plus assimilable que celui du lait, des yaourts ou du fromage blanc qui sont proscrits en chrono-nutrition. Sans oublier l’huile, indispensable mais pas n’importe laquelle. Il faudrait consommer l’équivalent de 4 à 6 cuillères d’huile crue par jour. Idéalement, olive le matin et à midi, colza, noix ou caméline le soir. Enfin, bonne nouvelle, la chrono-nutrition autorise deux repas «joker» par semaine ou l’on peut manger de tout, raisonnablement cela s’entend !

 

Les recommandations pour une meilleure santé :

 

  • éviter le sucre,
  • équilibrer ses apports oméga 3/oméga 6 (mais bannir tous les faux beurres enrichis en ce type d’omégas) et les acides-gras-trans,
  • manger des fruits et des légumes,
  • ne pas consommer plus de trois fois par semaine de la viande rouge, du porc, de l’agneau,
  • ne pas trop chauffer les matières grasses,
  • limiter la consommation d’alcool,
  • ne pas être en surpoids : IMC (rapport poids/taille au carré) entre 21 et 23,
  • bouger au moins 30 minutes par jour,
  • ne pas s’automédiquer en compléments alimentaires

 

Maigrir avant l'été

Le jeûne a-t-il vraiment des vertus ? #Médecine