Publicité
Publicité

Présentée en grande pompe en juin dernier à l’occasion de l’E3, Microsoft commercialise à partir de ce mardi 7 novembre ce qu’il considère comme le futur des consoles de salon : La #xbox one x.

Microsoft nous promet « 40% de puissance en plus que toute autre console » et nous affirme que cette console - qui est plus une évolution de la Xbox One première du nom qu’un nouveau modèle - serait « la console la plus puissante au monde », rien que ça !

Commercialisée au prix de 499 euros (le double du prix de la Xbox One S), cette nouvelle console débarque avec la promesse d’un jeu en véritable 4K à 60 FPS, là où sa concurrente, la PS4 Pro offre un simple upscale pour atteindre cette résolution.

Publicité

Microsoft souhaite se positionner en tant que leader, du moins sur la puissance brute. Juste avant les fêtes de fin d’année, la surenchère technologique est-elle la bonne stratégie à adopter pour convaincre les acheteurs, et cela avec un prix de vente tarifé 100 euros de plus que sa concurrente japonaise ?

La Xbox One X : seulement pour les joueurs les plus exigeants ?

Coté caractéristiques, la Xbox One X se révèle en effet être la console de salon la mieux équipée, et surtout, la mieux parée à faire face à l’avenir et aux futurs jeux les plus gourmands.

Si on peut observer un léger changement esthétique, c’est surtout à l’intérieur que la console innove. Celle-ci est désormais dotée d’un processeur AMD 8 coeurs cadencés à 2,3 GHz, de 12 Go de RAM, et d’un GPU doté de 40 unités de calculs a 1172 MHz.

Publicité

Côté puissance de calcul, la nouvelle itération de la console de salon de Microsoft se barde d’une énorme puissance de calcul de 6 Teraflops et d’une bande passante de 326 Go/s. De quoi faire rêver les amateurs de chiffres !

Alors, faut-il craquer ?

La nouvelle console de Microsoft ne manque pas d’argument à faire valoir. Nouveau design, catalogue toujours aussi attrayant, puissance décoiffante, compatibilité avec la logithèque développée depuis la sortie de la Xbox One première du nom, tout y est ! Si vous n’avez pas encore craqué pour la Xbox One, le moment est peut-être venu d’investir.

Cependant, affiché au tarif dissuasif de 499 euros, la question peut encore faire réfléchir. En effet, la console semble trop chère, et est livrée par défaut avec seulement 1 To d’espace de stockage. Quand on sait que certains jeux peuvent prendre jusqu’à 100 Go, vous pourriez très bien ne pas pouvoir installer plus d’une dizaine de jeux sur votre nouvelle console. Frustrant.

De plus, si le gain de puissance est bienvenu, et surtout plus perceptible que sur la PS4 Pro de Sony, la sortie de cette Xbox One X s’avère un peu précipitée lorsqu’on constate qu’à l’heure actuelle, peu de titres sont optimisés pour véritablement tirer partie de toute cette puissance. (Pour l’heure : FIFA 18, Gears of War 4, Killer Instinct, Quantum Break, Star Star Wars Battlefront II, DisneyLand Adventures et Super Lucky’s Tale)

Avec cet Xbox One X, Microsoft avoue vouloir positionner sa console dans le secteur du « luxe ». À 499 euros, c’est la console de salon la plus chère actuellement disponible.

Publicité

Les joueurs sont-ils prêts à dépenser cette somme pour profiter de quelques (millions) de pixels supplémentaires ? Rien n’est moins sur. #gamer #Jeux vidéo