#A vos pinceaux remplacé par Borderline (#France 2). Vos programmes télé vous expliquent que dix amateurs de peinture ont été sélectionnés parmi 2000 candidats, qu'ils ont sillonné le pays, du parc de Thoiry au jardin de Claude Monet, à la Tour Eiffel. Soit ces dix candidats n'étaient pas suffisamment forts, soit les téléespectateurs ne sont pas prêts à regarder, devant leur écran, des candidats peignant ou dessinant. Il semblait pourtant que le programme animé par Marianne James (dindon de la farce) était plutôt abouti.

En fait, tout divertissement ne trouve pas l'audience. Car, c'est bien en raison de chiffres insuffisants pour les premiers épisodes que la chaîne publique a décidé, un peu brutalement de déprogrammer A vos pinceaux la semaine passée.

Publicité
Publicité

Puis cette semaine. Si le cinquième élément, le film multi-diffusé de Luc Besson avait joué les bouche-trous il y a une semaine, cette fois il a été fait appel à Borderline. Le directeur de la rédaction de Beaux Arts magazine, Fabrice Bousteau n'est pas content. Le juré du concours rejoint en cela #Marianne James particulièrement affectée par la décision de France 2, dénonçant une conception particulière du service public. Celle qui a si bien réussi avec Prodiges est tombée de haut. Du haut de la Tour Eiffel... que les candidats avaient du peindre. Cette fois donc c'est Fabrice Bousteau qui monte au créneau.

La déprogrammation de A vos pinceaux rend amers Marianne James et Fabrice Bousteau

La chaîne, elle même, a reconnu "la qualité de ce programme et son audace"... en expliquant le programmer sur France 4.

Publicité

1,6 million de téléspectateurs ce n'est pas beaucoup certes mais n'est-ce pas le prix pour faire entrer un programme culturel en prime ? "Je ne pouvais pas refuser de participer à une émission cherchant à démocratiser l’art en prime time, alors que je milite pour ça depuis des années. Près de 2 millions de Français sont des peintres ou dessinateurs amateurs » regrette Bousteau. L'homme avait déjà des idées pour une saison 2. Marianne James aurait aimé annoncé les résultats ce soir comme lors de Prodiges, le but d'un jeu.

Michel Neyret après le cinquième élément

Pour l'instant il faudra se rabattre sur France 4 dès le mardi 31 janvier 2017. Et sur France 4. Après Le cinquième élément de Besson la semaine passée, Borderline de Olivier Marchal, tiré de l'histoire de Michel Neyret, numéro 1 de la police judiciaire de Lyon, soupçonné de corruption dans un trafic de stupéfiants. En déprogrammant un magazine la chaîne pourrait au moins le remplacer par un inédit.