À l’heure où on sillonne les magasins à la recherche du parfait cadeau de Noël, cela ne vous a sans doute pas échappé : les livres consacrés au développement personnel sont légion. Coloriages pour adultes, conseils pour réussir sa méditation ou pour avoir une plus grande confiance en soi ou encore pour trouver le bonheur… L’idée principale, c’est d’apprendre à se connaître et à devenir une meilleure version de soi-même. Vous êtes anxieux ou phobique ? Vous avez du mal à communiquer ou à vous affirmer ? Vous êtes timide ou déprimé ? Quel que soit l’aspect de votre personnalité qui vous pose problème, vous pouvez travailler dessus pour vous améliorer. Et le concept n’est pas nouveau ! Vous avez probablement déjà entendu parler de la méthode Coué, inventée en ... 1926 ! Aujourd’hui, on voit se multiplier les méthodes pour parvenir au bien-être. Yoga et art-thérapie, méditation, coaching et hypnose,... Et le phénomène s’est tellement amplifié qu’il trouve sa place dans les médias. Le 19 novembre 2016, on pouvait voir à la #Télévision Laurent Ruquier inviter Raphaëlle Giordano sur le plateau d’ « On n’est pas couché ». Cette auteure, connue pour son livre « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » est avant tout coach en #développement personnel. Elle profite d’ailleurs de son livre pour divulguer ses conseils.

Le développement personnel et la pensée positive, un vrai métier

Raphaëlle Giordano, coach en développement personnel. Et oui, le marchand de bonheur n’est plus seulement le titre d’une chanson mais bien un métier ! Les conseillers sont ainsi de plus en plus nombreux, notamment sur les réseaux sociaux. On les retrouve également dans le cursus universitaire puisque les facs et même les grandes écoles proposent des formations débouchant sur ce métier. HEC a ainsi créé un mastère en coaching. Donc, la quête du bonheur n’est pas seulement un phénomène de mode : c’est bien un mouvement pris au sérieux !

Bien plus, c’est un mouvement qui semble nécessaire à notre époque. C’est ce que démontre le succès de la chanson « Happy » de Pharell Williams. Reprise dans plusieurs villes du monde entier, cette chanson a fait danser des foules entières, ravies d’exprimer leur joie et de vivre un rassemblement riche en émotion. C’est pour revivre cela que certains Youtubeurs parcourent les rues françaises pour générer du rire ou du moins un sourire. Le but est simple : inviter les Français à sortir, ne serait-ce qu’un instant, de leur réserve, pour danser, chanter, en un mot, se lâcher !