En ouvrant ma boîte aux lettres électroniques ce matin je tombe sur le message d'une carterie électronique bien connue dont le sujet est "gros câlins". Considérant que la douceur est toujours bienvenue j'ouvre le courriel,ma curiosité est piquée! Et là j'apprends que ce 21 janvier est "la #Journée Mondiale des Câlins". Voici les détails autour de la naissance de la Journée des câlins. Ce serait un révérend américain qui aurait créé cette journée en 1986 en constatant un pic de déprime dans la période suivant les fêtes de fin d'année. En ce lendemain d'investiture Trumpesque je passe au-delà du double frisson créé par les mots "révérend" et "américain", attelage en ce jour cauchemardesque pour moi.

Publicité
Publicité

Et il se trouve que la paternité et la naissance de cette Journée est controversée puisque parfois attribuée à un jeune Australien, parfois datée des années 70, cela s'accorderait bien effectivement avec le mouvement hippie.

Journée des câlins, pour se rappeler des effets antidépresseurs du contact humain

Chacun rien qu'en y pensant peut se rappeler de cette sensation de bien-être que provoque le fait d'être serré dans des bras. A part pour les personnes souffrant de phobie du contact, et on peut voir sur ce reportage que certains se contentent d'un contact à distance ;-)

le fait d'être en contact de peau à peau favorise la libération d'hormones telles la dopamine, l'ocytocine ou l'endorphine, "l'hormone du bonheur". Et voilà un bouclier naturel et puissant contre la sensation d'isolement, la déprime.

Publicité

Les effets positifs du contact humain sont nombreux et étayés scientifiquement. Des études ont montré que des jumeaux prématurés récupèrent plus vite en cas de problème de santé s'ils partagent leur couveuse plutôt que d'être séparés. A l'autre bout de l'arc de la vie les personnes âgées souffrent de la maladie du toucher du fait de la grande baisse voire de la disparition des baisers et autres contacts physiques positifs de la sphère familiale ou amicale dans leur vie. Sur la route entre ces deux points, un enfant câliné aura plus de chance de devenir un adulte équilibré. Après ma réaction initiale d'agacement contre cette énième "Journée Mondiale de " (il en existe même une "des toilettes") finalement je reconnais que cette Journée des câlins a du bon. Elle permet de se rappeler qu'un des ingrédients de notre équilibre se trouve à fleur de peau. Tous les jours quelques minutes de câlin pour laisser l'antidépresseur au loin? #emotions #antidépresseurs