Le plan "Alerte enlèvement" mis en place pour informer la disparition d'un enfant dans un pays et recueillir rapidement des témoignages est inspiré de "Amber Alert" aux Etats-Unis et mis en place depuis 1996 et en 2003 au Canada. Cette action, qui a vu le jour en 2006 en #France, envoie massivement un message à la population sur l'ensemble du territoire national en cas d'enlèvement d'enfants, dans le but de le retrouver le plus rapidement possible. Cette décision est prise par le procureur de la République.

Un dispositif efficace ?

Déclenché une vingtaine de fois depuis sa création en France, le plan "Alerte #enlèvement" est généralement très efficace et a permis dans presque tous les cas de retrouver les enfants sains et saufs dans les heures qui ont suivi.

Publicité
Publicité

Le seul "échec" de ce dispositif pourrait être le cas de la petite Elise, enlevée en 2009 par sa mère et deux hommes originaires de Russie qui l’accompagnaient, à Arles dans les Bouches-du-Rhône. Interpellée en Hongrie, la mère de la fillette a été retrouvée seulement trois semaines après avoir donné l'alerte. #Kidnapping