« It’s only crazy until you do it ». Voilà le message que prône la nouvelle campagne Nike, diffusée il y a quelques semaines de cela. Le géant américain frappe fort, comme à son habitude, en mettant les Femmes à l’honneur dans son nouveau spot publicitaire. Intitulée "dream crazier", signifiant « ayez des rêves encore plus fous », Nike met en scènes de grandes athlètes de renom.

Une longue liste de clichés

Pendant que des images d'archives d’athlètes de renom telles que l’escrimeuse Ibtihaj Muhhamad, la gymnaste Simone Biles ou encore l’entraîneuse de NBA Becky, défilent dans le clip, la voix de Serena Williams narre les nombreux clichés sexistes qui perdurent dans le monde du sport. En superposant les commentaires réducteurs auxquels font face les sportives au quotidien et leurs plus grandes performances, la campagne rend hommage à la persévérance et au travail dont elles font preuve au quotidien.

"Si on est émotive, on dit qu’on est dramatique. Si on veut se confronter aux hommes, on est cinglées (…) Quand on trop performante, il y a quelque chose d’anormal chez nous. Et quand on s’énerve, on est hystérique, irrationnelle ou juste folle". Serena Williams énonce les nombreux clichés qui flottent toujours dans l'air dans l'univers sportif, quel que soit le sport.

La propre histoire de Serena

La championne américaine termine le spot publicitaire en narrant sa propre histoire. Elle énonce ainsi : "Gagner 23 Grands Chelems, avoir un bébé puis revenir pour plus, était fou, fou, fou et fou. Alors si on veut vous traiter de folle? Très bien, montrez leur ce qu'une folle peut faire". Ce témoignage, c'est celui d'une femme forte, engagée, et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds.

Elle essuie, depuis sa défaite en finale de l'US Open 2018, de nombreuses critiques liées à l'agacement dont elle a fait preuve après avoir reçu des points de pénalité pour coaching durant le match.

Williams estime avoir été victime de sexisme, affirmant qu'un homme dans la même situation n'a jamais été sanctionné par le passé. "J'ai vu des hommes s'emporter contre les arbitres (...) Jamais un homme n'a eu de pénalité, parce qu'il avait dit ''voleur''. Ça me dépasse. Je vais continuer à me battre pour les femmes", avait-elle expliqué lors de la conférence de presse d'après-match.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Femmes

En choisissant la championne de Tennis comme porte-parole de son message féministe, Nike s'est clairement engagé à ses côtés, la soutenant dans sa démarche de lutte contre le sexisme dans le sport. La marque n'en est pas à sa première prise de position polémique. On se souvient notamment de la campagne précédente ayant Colin Kaepernick comme égérie, qui avait suscité multiples réactions.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite