Depuis deux jours, la chanteuse américaine de 24 ans abreuvait son compte Instagram de clichés annonçant l'approche d'un nouveau single, jusqu'à la sortie mondiale du dit-titre "No tears left to cry" hier. Ariana Grande fait ainsi son grand retour sur la scène musicale, un an après la tragédie survenue lors de son concert à Manchester.

Alors qu'elle clôturait son concert dans la ville anglaise, un attentat-suicide surpris les spectateurs à la sortie de la salle, faisant une vingtaine de morts et près d'une cinquantaine de blessés.

Publicité

Seulement deux semaines plus tard, la jeune artiste, bien que bouleversée, organisa un grand concert hommage, "One Love Manchester", au cours duquel de nombreux artistes ont apporté leur voix en soutien aux victimes. Aujourd'hui, Ari a fini de pleurer et se dit prête à avancer dans son nouveau titre.

Plus aucune larme pour pleurer

Son monde a été chamboulé. Ceux qui ont suivi les attentats et les réactions de l'artiste n'ont pu oublier ses visites à l'hôpital de Manchester, mais aussi le sentiment de culpabilité sur lequel elle s'est plusieurs fois confiée.

Malgré cela, elle a organisé "One Love", concert hommage diffusé dans le monde entier, un grand moment d'émotion et de cohésion. En réponse, l'administration mancunienne a décidé de faire de la chanteuse le premier membre honoraire de la ville.

Depuis, la chanteuse s'est faite discrète, préférant se ressourcer au contact de ses proches avant de retourner en studio. Une année a passé, et elle semble prête entamer un nouveau départ, toujours autant soutenue par son compagnon, le rappeur Mac Miller, et ses milliers de fans qui attendent impatiemment un quatrième album.

Publicité

Un seul titre a donc été révélé pour le moment. "No Tears Left To Cry" - littéralement : "Plus de larmes pour pleurer" - se présente comme une chanson thérapeutique. La chanteuse s'y dit prête à aller de l'avant, être dans un nouvel état d'esprit, voulant simplement aimer et vivre, profiter de ceux qu'elle aime tant que cela est possible. Publié dans la foulé, le clip témoigne du bouleversement de la vie d'Ariana. Elle apparaît dans un décor sans dessus-dessous, où la gravité est renversée, où les repères ne sont plus les mêmes.

La chanson semble alors être un outil de reconstruction personnel pour l'artiste.

Notons que sa collaboration avec les producteurs "Problem" et "Into You", succès de ses précédents albums", annonce déjà ce nouveau single comme un tube. Et les chiffres le prouvent. "No Tears Left To Cry" pourrait bien être un nouvel hymne à la vie partagé dans le monde entier.