Laurent Simon est le maire de Chalifert, en Seine-et-Marne depuis 2008. Cet élu a donc effectué trois mandats dans cette commune de moins de 1500 habitants. Pour un simple problème de voisinage, Laurent Simon a été frappé à plusieurs reprises par un des habitants de sa ville. En cause, un banal problème de voisinage. Mais la violence des coups portés et l’origine du désaccord que l’on peut facilement qualifier de futile laisse perplexe les internautes mais aussi certains politiques qui se sont émus de l’affaire.

Du rififi à Chalifert pour … du stationnement

L’altercation a eu lieu ce lundi 24 août dans la soirée et cet incident a été heureusement filmé et partagé sur les réseaux sociaux ce qui permettra probablement de donner plus d'éléments aux enquêteurs en charge de l'affaire.

Dans les images on constate que le maire est coincé contre un portail pendant que l’agresseur présumé lui donne plusieurs coups de poing sur le corps et sur le visage. La femme de cet habitant en colère essaie tant bien que mal de calmer son époux en s’interposant, mais en vain. La vidéo est capturée par une personne tiers qui filme la scène un peu plus loin.

C'est la première fois que ce maire se fait agresser

Ce mercredi 26 août, soit trois jours après les faits, le maire de la ville de Chalifert a accepté de témoigner au micro des journalistes de BFMTV :

"Vers 19h30 je rentrais chez moi quand une voiture m’a doublé et s’est mise en travers de la chaussée pour m’arrêter. C’est à ce moment que l’administré est sorti énervé en tapant sur le capot de ma voiture.

En descendant de mon véhicule en pensant qu’une discussion était possible, les choses se sont envenimées. Il en est très rapidement venu aux mains. Après un premier coup au visage il a ensuite visé mon corps"

Après cette agression, le maire de cette commune de Seine-et-Marne a annoncé avoir porté plainte et une mise en demeure a été demandé pour que cet habitant en question déplace tous les rochers qu’il a installé devant son domicile.

Un problème de voisinage

À l’origine de cette violente attaque, il s’agirait en réalité d’un problème de voisinage d’après le maire. En effet, cette famille serait en conflit permanent avec ses voisins car elle refuse que l’on se gare devant leur domicile. L’agresseur présumé a alors installé des rochers pour empêcher tout stationnement devant sa demeure.

Une situation sur laquelle le maire a eu une position claire : ‘J’autorise le stationnement à cet endroit car c’est dans une descente, un virage, on ne peut se garer autrement que sur le trottoir’

De plus en plus de maires agressés

Des réunions ont également eu lieu à l’Hôtel de ville pour espérer parvenir à une médiation qui conviendraient à toutes les parties. Malheureusement ce climat tendu ponctué de bagarres à répétition a conduit à l’incendie de la voiture de cet habitant de Seine-et-Marne, dans son jardin. Les politiques comme Franck Riester, chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité a affiché son indignation sur son compte Twitter.

Face à la recrudescence des violences envers les élus de la République, une réunion intergouvernementale aura lieu ce 1er septembre à Matignon selon l’AFP.

Depuis le mois de janvier, 233 élus auraient été victimes de violence selon l'Association des maires de France.

Suivez la page Direct Live
Suivez
Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!