Boris Johnson, secrétaire britannique en charge des affaires étrangères, a pris la parole lors d'une réunion en marge de l'assemblée générale des Nations Unies. Une réunion convoquée par le #Royaume-Uni et réunissant les ministres britanniques, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves le Drian, le ministre néerlandais des Affaires étrangères Bert Koenders et les dirigeants des Caraïbes. Johnson a déclaré que « tout le monde est désespérément préoccupé par l'#Ouragan Maria, qui menace actuellement les îles des Caraïbes ». L'ouragan est récemment passé en catégorie 4.

Boris Johnson appelle à une meilleure coordination

Dans ses commentaires les plus autocritiques concernant la réponse internationale à la catastrophe, Johnson a décrit l'opération comme « un peu fragmentaire ».

Et le secrétaire britannique d'ajouter que « nous devons encore faire face à l'ouragan Maria et nous devons obtenir des fournitures dans des zones qui n'ont pas été touchées par #Irma. Nous devons mieux nous coordonner dans nos prévisions ». Des gouvernements, qu'ils soient britanniques, français ou hollandais, qui sont donc dépassés par les événements, et qui doivent désormais travaillent ensemble, main dans la main, pour reconstruire.