Scène d’horreur dans les rues de Manhattan, New york, mardi soir. Ce mercredi matin, le bilan est de huit morts et onze blessés d’après Ouest-France. Mais que s’est-il passé dans ce célèbre quartier new yorkais ?

Aux alentours de 15h à New York (21h à Paris), un camion s’est engagé dans une allée réservées aux cyclistes et aux piétons, dans West Street, au sud de Manhattan, à seulement quelques centaines de mètres du Ground Zero, ancien emplacement du World Trade Center. Il y a fauché plusieurs personnes.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Inclassables

Le dernier bilan fait état de huit morts et onze blessés.

Le camion serait ensuite entré en collision avec un bus scolaire. En sortant du véhicule, il aurait menacé les autorités avec deux armes.

Les policiers l’ont alors neutralisé en lui tirant dessus, le touchant notamment à l’estomac. Blessé, il a donc été arrêté et transporté à l’hôpital. D’après les premiers éléments de l’enquête, les deux armes que le suspect a utilisées n’étaient pas des armes à feu. Il s’agissait d’une arme de paintball et d’une carabine à air comprimé.

L'attentat n'est pas encore revendiqué par l'EI

Le maire de New York a immédiatement évoqué un attentat. Sans préciser s’il s’agissait de djihadisme. Il a demandé à la population de rester vigilante en cette soirée d’Halloween qui a tout de même été célébrée sur la Sixième Avenue. Il s’agit d’un des plus grands événements organisés pour Halloween dans le monde. La sécurité a été renforcée.

En revanche, plusieurs médias ont parlé de témoins ayant entendu le chauffeur du camion crier “Allah Akhbar”.

Les enquêteurs ont également confirmé que l’attitude du suspect laissait penser qu’il s’agit bien d’un acte terroriste.

Sur son compte Twitter, Donald Trump a donc immédiatement pointé du doigt l’Etat islamique, avant d'adresser une pensée aux victimes et à leurs familles. Pour le moment, le groupe terroriste n’a pas revendiqué cette Attaque, même si elle contient de nombreuses similitudes avec les attaques de Nice et de Londres.

Qui est l'auteur de l'attentat ?

On a très peu d’informations sur l’identité du suspect. Les autorités ont exclu qu’il ait agit avec l’aide de complice et ne cherchent donc pas d’autres responsables de cette attaque. Selon certains médias, il pourrait s’agir d’un immigré ouzbek arrivé aux Etats-Unis en 2010 et titulaire de la carte verte. Il serait âgé de 29 ans et aurait déjà été "sous le radar des autorités".

Sans qu'on sache pourquoi.

Parmi les victimes, on dénombre cinq Argentins venus célébrer le 30ème anniversaire de la fin de leurs études selon Ouest-France ainsi qu’une Belge.

Emmanuel Macron a également eu un mot pour les victimes de cette attaque, sur son compte Twitter.