La danse, l'expression de soi, l'alchimie avec son âme et son esprit peut se prétendre de faire un au #MODAPERF (Festival International de Mouvements, #Danses et Performances) à Yaoundé au Cameroun. L'imagination et la créativité vont permettre à cet évènement de se créer une place de renom en Afrique et même dans le monde. Un festival dédié à l'art dans tout ses travers insufflera momentanément un nouveau regard face au monde et face au public qui se fera posséder par cette nouvelle entité. Zora Snake ce jeune homme qui est parti de rien à voulu permettre à chaque individu de se mouvoir dans cet univers qui l'habite déjà depuis déjà quelques années.

Présents dans de nombreux festivals dans le monde, ce jeune prodige et ambitieux n'hésite pas faire valoir son travail à travers ses démarches artistiques aussi prétentieuses que révélatrices lorsqu'il se produit. Le Festival se déroulera du 23 au 25 Novembre 2017 à Yaoundé dans plusieurs endroits prévus à cet effet (OTHNI, Omnisport, Essos, IFC...).

Sa démonstration phare dénommée "Le Transfrontalier" aborde directement la question de l'immigration clandestine surtout par bâteau et ces nombreuses pertes et défaillances qui l'entourent. Mué par un sentiment fort et profond de l'histoire de l'Afrique et de l'esclavage, Snake se revendique comme un messager et une victime de ses ancêtres qui ont payé le prix afin que le monde puisse se construire. Faire montre de sa personnalité, de ses ambitions, de ses envies ou encore de sa vision aborde facilement le travail de ce combattant qui n'hésite pas à "Boxer la situation" pour faire rugir son cri de guerre contre cet humanisme bâclé qui habite ses congénères.

Le MODAPERF via sa diversité de conception, de réalisation et de partage fera de cet évènement un spectacle des plus en vue de l'art au Cameroun et même en en Afrique.

Top vidéos du jour

Déjà du 20 au 22 Novembre 2017, il se fera un atelier d'échanges sur la vulgarisation du métier de régisseur sons et lumières dirigé par Valérie Ebouele. Cet atelier se passera à l'IFC (Institut Français du Cameroun) en prélude au MODAPERF afin de booster le talent des jeunes entrepreneurs camerounais. Les artistes invités sont Nathalie Bou (France), Fall Khader (Cameroun), Hervé Yamghen, Tchina Djidda (Cameroun), Marion Alzieu (France), Chloe Begou (France), Gabriella Badjeck (Cameroun), Abdias Ngateu (Cameroun) entre autres.

Le MODAPERF illuminera de toutes ses factions la ville de Yaoundé

Corrompre son esprit et ses ambitions au détriment de ses espoirs, à fait renaitre en ce messager un esprit de conquête et de transmission à travers ses créations. Loin de se décourager, le jeune artiste ne s'abstient pas de se comporter en revenchard de la société pour la défense des droits humains. A travers son festival MODAPERF, il mettra en exergue les artistes de plusieurs pays invités et de ses artistes locaux dans le but de vivifier le rapport art amateur-art révélateur. Présent le 16 Novembre 2017 à l'émission "Nous chez Vous" de Canal 2 International du Cameroun, il dira être plutôt fier de pouvoir accueillir des amateurs.

Sur ce une conférence de presse sera accordée à l'IFC le Mardi 21 Novembre 2017 à 11heures précises.

Sous le thème : "Espace public: enjeux et perspectives de la liberté de création hors les murs", il s'agira de faire des échanges et de développement de la pensée, des concours de battle, et des performances artistiques. #performance