Selon les informations recueillies par l'AFP, les Etats-Unis seraient prêts si une guerre se déclenchait prochainement contre la Corée du Nord. Mais la première puissance mondiale doute que Kim Jong-un "lance une attaque nucléaire dans l'état actuel des choses". Le tir de Hwasong-15 effectué mardi changera-t-il la donne ? Ce missile intercontinental pourrait en effet avoir, selon certaines sources, une portée de 13.000 kilomètres, menaçant alors "la totalité du territoire américain".

Publicité
Publicité

Cependant, les Etats-Unis disposent du système de défense appelé GMD (Ground-based Midcourse Defense). Il se compose de 44 intercepteurs de missiles intercontinentaux, disposés en Californie et en Alaska. D'autres radars sont également en place dans le monde entier, mais aussi dans l'espace sur des satellites. Ce dispositif permet, selon le ministère américain de la Défense, de protéger l'ensemble du territoire national.

Publicité

Les intercepteurs sont suffisamment nombreux, et permettent également de répliquer en lançant plusieurs missiles "en direction de chaque cible entrant dans notre espace aérien", révèle un responsable gouvernemental.

Le GMD s'ajoute au système THAAD (Terminal High-Altitude Area Defense), qui permet de détruire les missiles balistiques lors de leur dernière phase d'approche.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite