Entre les États-Unis et la #Corée du Nord, l'escalade des mots et des actes se poursuit. Donald Trump [VIDEO] a annoncé que les #Etats-Unis désigneront la Corée du Nord comme un sponsor étatique de la terreur en raison des tensions nucléaires accrues dans la péninsule coréenne. Trump a déclaré que la désignation imposera d'autres sanctions envers le pays. Selon lui, cela fait partie de la « campagne de pression maximale » des États-Unis contre Pyongyang. La Corée du Nord rejoindrait l'Iran, le Soudan et la Syrie sur la liste des États soutenant la terreur aux yeux de la première puissance mondiale.

La réponse de Kim Jong-un très attendue

« En plus de menacer le monde par la dévastation nucléaire, la Corée du Nord [VIDEO] a soutenu à plusieurs reprises des actes de terrorisme international, y compris des assassinats sur le sol étranger », a déclaré Trump lors d'une réunion du cabinet, rappelant au passage le meurtre du demi-frère de Kim-Jong un survenu en Malaisie au mois de février dernier et considéré comme un acte de terrorisme.

Pyongyang n'a pas encore réagit à cette nouvelle annonce de #Donald Trump, mais nul doute que Kim Jong-un ne devrait pas manquer de prendre la parole afin de répliquer au président des États-Unis.