Le cas Israël continue de faire réagir. Cette fois, c'est le guatemala qui a annoncé le transfert de son ambassade en Israël à Jérusalem depuis Tel Aviv. C'est le premier pays à effectuer une telle annonce depuis que le président américain Donald Trump a décidé de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël. Le président Jimmy Morales a déclaré sur sa page Facebook qu'il a pris la décision après avoir parlé avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu. Jeudi, l'Assemblée générale des Nations Unies a massivement adopté une résolution rejetant tout changement de statut de Jérusalem.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Inclassables

Le Guatemala était parmi les neuf pays qui ont voté contre.

Le Guatemala premier à suivre les Etats-Unis

Trump avait menacé de couper l'aide financière aux pays qui soutenaient la résolution.

Les Etats-Unis étant les principaux partenaires du Guatemala, ces derniers ont logiquement décidé de s'aligner sur la position de Donald Trump. D'autres pays, proches des USA, pourraient d'ailleurs suivre et adopter la position américaine vis-à-vis de Jérusalem. Une position qui vaut à Donald Trump de nombreuses critiques. Le geste du Guatemala a ainsi été qualifié de « honteux » par les Palestiniens, bien décidés à rester inflexibles et à défendre le statut actuel de Jérusalem.